Francophonie : La course à la succession d’Abdou Diouf est très disputée

Francophonie : La course à la succession d’Abdou Diouf est très disputée
[GARD align= »center »]
Abdou Diouf

Abdou Diouf

En fin du mois de Novembre, l’actuel secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie, Abdou Diouf, quittera ses fonctions. Pour ce faire, sa succession est déjà âprement disputée. La bataille fait déjà rage.

En effet, c’est au sommet de Dakar, fin novembre que l’élection d’un nouveau patron de la Francophonie aura lieu. Mais la campagne a démarré de plus belle dans les différents états-majors des prétendants.

Jeune Afrique révèle mercredi qu’en dehors du Mauricien Jean Claude de L’Estrac qui s’était déclaré candidat, deux autres personnalités de se lancer dans la course à la succession d’Abdou Diouf à la tête de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

[GARD align= »center »]

Selon le journal, il s’agit de Henri Lopes, ancien Premier ministre du Congo Brazzaville et actuel ambassadeur de ce pays à Paris. L’autre n’est autre que Pierre Buyoya, l’ancien président burundais aujourd’hui haut représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel. Début avril, leurs candidatures ont été officiellement adressées au siège de l’OIF, à Paris, par les présidents de leurs pays respectifs.

Mais il n’y pas que ces deux-là. D’autres noms continuent d’être avancés dont celui de Dioncounda Traoré, l’ancien président malien. Avant que ces candidatures ne soient retenues, les pays doivent témoigner leur soutien comme l’exige les textes de l’OIF. C’est justement ce critère qui exclut d’office bon nombre de candidats à la candidature.

D’ici-là, les tractations sont en cours et le verdict final ne sera connu qu’en novembre 2014 à Dakar.

[GARD align= »center »]

Didier Assogba
Oeildafrique.com

 

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
Abdou dioufFrancophonie

Related Articles

France : Copé-Fillon à l’UMP, tout le monde a gagné

Décidément, Nicolas Sarkozy parti, l’UMP peine à se trouver un nouveau chef. Après trois mois de campagne, une journée de

Equateur : deux séismes de forte magnitude frappent l’Equateur

[GARD align= »center »] De magnitudes 6,2 et 5,9, ces deux tremblements de terre ont eu lieu dans la région où un

Premier face-à-face entre Obama et Romney, à cinq semaines de l’élection

Barack Obama et Mitt Romney s’affrontent mercredi soir à Denver, dans le Colorado (ouest), lors d’un premier débat télévisé, une

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Faustin T. RUKATA
    Faustin T. RUKATA 21 mai, 2014, 10:35

    Cette course à la succession d’Abdou diouf à la tête de l’ OIF doit être loyale, j’encourage un congolais de la RDC de déposer sa candidature.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*