Gabon : Ban Ki-moon appelle Ali Bongo et Jean Ping à la retenue

Gabon : Ban Ki-moon appelle Ali Bongo et Jean Ping à la retenue

[GARD align= »center »]

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, s’est entretenu au téléphone, ce mardi soir 30 août, avec le président sortant, candidat à l’élection présidentielle, Ali Bongo Ondimba, ainsi qu’avec Jean Ping, candidat du parti Démocratie nouvelle. Il s’est réjoui du déroulement pacifique de l’élection présidentielle et s’est félicité du niveau élevé de participation, ainsi que de la présence d’un grand nombre d’observateurs nationaux et internationaux.

Le secrétaire général Ban Ki-moon a exprimé sa préoccupation concernant des déclarations prématurées sur l’issue des élections, avant l’annonce officielle des résultats. Il a demandé au président Ali Bongo Ondimba et à l’opposant Jean Ping d’insister auprès de leurs partisans sur la nécessité de faire preuve de retenue dans l’attente de l’annonce des résultats provisoires prévus pour être publiés dans les prochaines heures.

Le secrétaire général de l’Onu a encouragé le président Bongo Ondimba et Jean Ping à résoudre tout grief éventuel après l’annonce des résultats par les moyens légaux existants, à la suite d’un processus transparent et démocratique.

Par ailleurs, Ban Ki-moon a réitéré la disponibilité de son représentant spécial pour l’Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, pour aider à désamorcer les tensions.

 

RODRIGUE FÉNELON, ENVOYÉ SPÉCIAL AU GABON

Via LesAfriques

 

[GARD align= »center »]

Fénelon Massala

Fénelon Massala

Journaliste, Grand Reporter.


Tags assigned to this article:
ali bongoBan Kin Moongabonjean pingonu

[fbcomments]

Related Articles

Congo: le président Sassou Nguesso veut avancer la présidentielle au premier trimestre 2016

[GARD align= »center »] Le président congolais Denis Sassou Nguesso a annoncé mardi son intention de convoquer la présidentielle dans le courant

La ministre française de la Francophonie en visite en RDC

La ministre française de la Francophonie, Yauina Benguigui, est arrivée mercredi à Kinshasa pour un séjour de travail en RDC,

L’intervention française au Mali a déjà coûté 70 millions d’euros

Un mois après le début de l’opération Serval, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, affirme que la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*