Gabon – Général du Mapane: La jeunesse ne va pas servir de marchepied aux politiques

Gabon – Général du Mapane: La jeunesse ne va pas servir de marchepied aux politiques

[GARD align= »center »]

Selon Gael Koumba, Général du Mapane (appellation utilisé au Gabon pour qualifier les bidonvilles. ndlr), la jeunesse de Libreville sous son impulsion ne va pas servir de marchepied aux politiques. Il invite les candidats à accepter les résultats sortis des urnes.

L’armée du Mapane se dit non représentée par l’actuelle classe politique et souhaite présenter un candidat à la prochaine présidentielle prévu en 2023. Avec comme seul arme, leur bulletin de vote, ces jeunes activistes souhaitent désormais peser sur l’avenir du Gabon.

 

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
Activistesgabonlibreville

[fbcomments]

Related Articles

Gabon: les grandes manœuvres ont commencé pour la présidentielle de 2016

[GARD align= »center »] Démissions fracassantes du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 46 ans), opposition en quête d’unité et d’un

Gabon: Jean Ping dénonce l’agression de son domicile par des jeunes du régime

Le domicile de l’ancien Secrétaire général de l’Union Africaine (UA) a été assiégé, lundi matin, à la surprise générale. Des

Gabon: l’opposition s’appuie sur la grogne sociale

[GARD align= »center »] Au moins un mort, une centaine d’interpellations, des voitures incendiées et des magasins saccagés… L’opposition gabonaise s’est appuyée

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*