Gabon: La première Dame se lance dans la lutte contre la transmission du SIDA de la mère à l’enfant

Gabon: La première Dame se lance dans la lutte contre la transmission du SIDA de la mère à l’enfant

La première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, à travers sa fondation qui porte son nom, se lance dans la lutte contre la transmission du SIDA de la mère à l’enfant, annonce un communiqué de la fondation.

La campagne vise à réaliser au Gabon l’objectif 2015 de l’UNICEF: « Atteindre l’élimination quasi totale de la transmission du virus des mères à leurs bébés », précise le communiqué.

Elle a débuté le 1er mai à l’occasion de la célébration de la Journnée internationale des sages-femmes et se terminera le jour de la Fête des Mères.

Selon la fondation, au Gabon, « près de 3 100 enfants âgés de 0 à 14 ans vivent avec le virus du SIDA du fait de la transmission par la mère séropositive. La moitié d’entre eux n’atteindra pas l’âge de deux ans sans soins. Or, des solutions efficaces existent pour éliminer cette contamination. Au Gabon, le dépistage et la prise en charge de la femme enceinte séropositive sont gratuits ».

Depuis deux ans, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille s’engage dans la lutte pour la réduction de la mortalité maternelle et infantile, notamment par le biais de son programme « Tous Unis pour la Santé de la Mère et de l’Enfant (TUSME) » qui a permis de former 139 personnels soignants à travers le pays.

« Certes, beaucoup de progrès restent à faire, mais nous devons continuer à nous mobiliser, sans réserve, pour que nos enfants naissent et vivent sans SIDA », exhorte la première Dame du Gabon.

« FEMMES CONTRE LE SIDA: Zéro transmission, zéro décès, zéro discrimination. »

 

Oeil d’Afrique avec Xinhua

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
gabonsantésida

Related Articles

RDC: le député de l’opposition Martin Fayulu arrêté au siège de son parti à Kinshasa

[GARD align= »center »] En République démocratique du Congo, selon des témoins, l’un des principaux opposants, le député Martin Fayulu, a été

Congo: ouverture prochaine des frontières avec la RDC

 [GARD align= »center »] La chambre basse du Parlement du Congo Brazzaville a adopté lundi dernier le projet de loi autorisant la

Centrafrique: l’ex-président Djotodia reconduit à la tête de l’ex-rébellion Séléka

[GARD align= »center »] L’ex-président centrafricain Michel Djotodia, qui dirigeait la coalition rebelle Séléka qui l’a porté au pouvoir en mars 2013,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*