Gabon : La société Total sommée de verser plus de 800 millions de dollars d’impôts

Gabon : La société Total sommée de verser plus de 800 millions de dollars d’impôts

[GARD align= »center »]

TotalL’heure n’est plus au cadeau pour Total Gabon  de la part du gouvernement gabonais. La filiale gabonaise du pétrolier français doit effacer l’ardoise qu’elle a laissée en ce qui concerne le fisc auprès du gouvernement gabonais. Le gouvernement gabonais demande à Total Gabon de verser en tout 805 millions de dollars d’impôts pour la période 2008 – 2010 au trésor gabonais.

Après donc Addax Petroleum, filiale du chinois Sinopec avec laquelle le Gabon vient de finir un litige fiscal qui a conduit la société à verser au gouvernement un peu plus de 400 millions de dollars, c’est au tour de Total Gabon d’être poursuivi pour la même cause. Les 805 millions de dollars à Total Gabon correspondent à un ajustement fiscal pour la période 2008 – 2010. Ce redressement fiscal fait suite à un audit de l’industrie pétrolière entamé en 2010 par l’État.

Du côté de Total Gabon, on indique que cette décision de l’Etat gabonais sera contestée.  La société juge la décision de versement supplémentaire d’impôt comme « infondée ». Les responsables de cette société se disent confiant que les discussions avec le gouvernement trouveraient une issue favorable.

Une position qui est considérée par les autorités gabonaises comme une preuve de mauvaise foi de Total Gabon. « L’administration déplore cette attitude, caractérisée par une tendance à ne tenir compte que de son point de vue… Les autorités déplorent la mauvaise foi de Total Gabon qui, malgré sa taille, reste un contribuable comme les autres, soumis aux lois et règlements de la République gabonaise », a affirmé le directeur général des impôts du Gabon, Joël Ogouma, dans un communiqué publié jeudi dernier.

Le gouvernement gabonais est en pleine restructuration du secteur pétrolier et annonce son envie de faire doubler la production à 500 000 barils par jour. Dans ce sens, d’autres entreprises seront soumises aux contrôles fiscaux similaires.

[GARD align= »center »]

Le gouvernement gabonais détient environ 25 % du capital de Total Gabon. Total, le pétrolier français, la plus ancienne compagnie pétrolière étrangère au Gabon, en détient 58,28 %. Une participation du gouvernement qui peut jouer beaucoup dans la résolution du problème.

© Oeildafrique.com

 

 


Tags assigned to this article:
gabontotal

Related Articles

8 millions de dollars de la BAD pour l’électrification d’une ville du Nord-Ouest de la RDC

La Banque africaine de développement (BAD) va financer à concurrence de 8 millions de dollars le projet d’électrification de Zongo

Côte d’Ivoire: du mannequinat aux mines d’or et de diamants

[GARD align= »center »] Elle a troqué robes de soirée et talons pour une blouse et des bottes de chantier: la Guinéenne

Le mythe du péril Jaune

[GARD align= »center »] Souvent nous entendons crier au loup lorsque l’on évoque l’arrivée massive des Chinois sur le continent africain. Voleurs

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*