Gabon : L’école de douane de la CEMAC bientôt délocalisée à titre provisoire de Bangui vers Libreville

Gabon : L’école de douane de la CEMAC bientôt délocalisée à titre provisoire de Bangui vers Libreville

[GARD align= »center »]

L'école de douane de la CEMAC

|Archives

Il s’est tenu mardi à Libreville, une réunion de haut niveau des directeurs généraux de douane des Etats membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC). Le but est de réfléchir sur une possibilité de délocalisation provisoire de l’Ecole inter-Etats des douanes (l’EIED) de la CEMAC basée à Bangui en République centrafricaine (RCA). Cette école devra être abritée provisoirement par l’un des Etats de la sous-région.

« La poursuite de la formation à l’EIED de Bangui nous appelle à prendre des décisions relatives à la délocalisation provisoire de cet établissement sous régional. Je vous invite en toute responsabilité de vous pencher sur le dossier soumis dans le but de prendre une opportunité qui tiendra compte de la poursuite des missions assignées à cet établissement.», a déclaré Michel Ondinga Nguouengoue, directeur général de la douane au Gabon.

[GARD align= »center »]

Cette réunion des directeurs généraux de douane des Etats membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) devra accoucher des résolutions qui seront soumises prochainement à l’appréciation des chefs d’Etat de la CEMAC qui se réunissent à Libreville dans quelques heures en marge de la 3ème édition du New forum Africa, un des plus grands forums économiques du continent.

Les chefs d’Etat de la sous-région, lors de leur rencontre de janvier dernier, avaient déjà décidé de délocaliser toutes les institutions de la CEMAC basées en République centrafricaine. La décision fait suite à la crise politico-militaire que traverse actuellement la RCA.

[GARD align= »center »]

Des indications font état de ce que la capitale gabonaise devra normalement recevoir le siège provisoire de cette institution. Mais cette délocalisation n’a pas encore été effective. Les fonctionnaires de la CEMAC travaillent entre le Cameroun, le Tchad, Libreville et Brazzaville.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
CEMAC

Related Articles

Article sur Jean-Claude Gakosso: Droit de réponse l’Union Africaine

[GARD align= »center »] Suite à notre publication sur la rencontre entre le ministre des affaires étrangères du Congo, Jean-Claude Gakosso et

RDC: Charles Mwando Nsimba, président du « G7 » empêché de se rendre dans son fief

[GARD align= »center »] Le chef d’une coalition d’opposition congolaise a été débarqué de son avion par les services de sécurité mercredi

Tchad: remaniement du gouvernement axé sur la sécurité publique

Le Premier ministre tchadien, Kalzeube Pahimi Deubet, a procédé à un remaniement ministériel marqué par le retour d’un conseiller du

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*