Gabon: les fonctionnaires devront justifier leur présence avant de percevoir le salaire

Gabon: les fonctionnaires devront justifier leur présence avant de percevoir le salaire
Des fonctionnaires gabonais votent la reconduite de la grève générale lors d'une assemblée générale à Libreville le 16 mars 2015 afp.com - Celia Lebur

Des fonctionnaires gabonais votent la reconduite de la grève générale lors d’une assemblée générale à Libreville le 16 mars 2015|AFP -Celia Lebur

Les autorités gabonaises ont décidé de punir les fonctionnaires gabonais qui mènent la fronde depuis plusieurs mois, demandant des augmentations conséquentes de salaires avant toute cessation des mouvements de grève.

Normalement, les salaires dans la fonction publique devraient être payés à partir de ce 25 mars. Mais pour percevoir ce salaire, les fonctionnaires gabonais devront attendre  24 heures ou plus pour permettre aux services techniques des ministères de faire le contrôle de présence effective des fonctionnaires à leur poste durant le mois.

Ainsi, les fonctionnaires notamment ceux du secteur de l’enseignement et de la santé, véritables fer de lance des mouvements de grève, devront justifier leur présence au poste avant d’être payés.

Le pays d’Ali Bongo est secoué depuis plusieurs semaines par des mouvements de débrayage avec en toile de fond des revendications salariales. Les enseignants gabonais veulent une augmentation de leur rémunération et bloquent depuis des semaines le système éducatif. La proposition du gouvernement d’une hausse de 18% a été rejetée par les grévistes et depuis c’est le statu quo.

Le gouvernement gabonais a décidé de jouer la carte du payement pour faire fléchir les fonctionnaires.

«Pour être payé, chaque responsable d’établissement devra justifier de la présence de l’enseignement au sein de l’école», a indiqué Alain Claude Bilie By Nze, porte-parole de la présidence du Gabon.

En d’autres termes, les fonctionnaires qui ont observé la grève ne seront pas payés. De plus, un nouveau système de rémunération sera mis en place d’ici trois mois et il sera possible pour le gouvernement de suspendre les salaires des enseignants grévistes.

Une décision du gouvernement gabonais qui radicalise encore plus les positions des uns et des autres.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
gabon

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

RDC: 3 morts dans une attaque attribuée à des rebelles ougandais dans l’est

[GARD align= »center »] Trois civils ont été tués lundi soir dans l’Est de la République démocratique du Congo au cours d’une

Centrafrique: les ex-Premiers ministres Dologuélé et Touadéra qualifiés pour le 2e tour de la présidentielle

[GARD align= »center »] Deux anciens premiers ministres, Anicet Georges Dologuélé et Faustin Archange Touadéra, sont arrivés en tête au premier tour

Présidentielle au Gabon: Ouattara met « fin » aux fonctions de son conseiller Mamady Diané, accusé d’ingérence

[GARD align= »center »] Le président ivoirien Alassane Ouattara a « mis fin » mardi aux fonctions de Mamady Diané, l’un de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*