Alerte Infos

Gabon: manifestations de rues après la mort de l’opposant André Mba Obame

Gabon: manifestations de rues après la mort  de l’opposant André Mba Obame
L'opposition gabonaise et fondateur de l’Union nationale, André Mba Obame|Ph Jonas

L’opposition gabonaise et fondateur de l’Union nationale, André Mba Obame|Ph Jonas

Ce n’est pas du tout la joie pour les partisans de l’ancien leader de l’opposition gabonaise, André Mba Obame. L’annonce de sa mort a suscité dimanche la colère de ses partisans à Libreville. Ceux-ci ont incendié des voitures et des bâtiments dont celui de l’ambassade du Bénin.

Les heurts ont éclaté juste après l’annonce de la mort de l’ancien ministre de l’Intérieur dans différents quartiers de la capitale. Ces manifestations ont été dispersées par un important dispositif policier. Les manifestants ont accusé le régime d’Ali Bongo d’avoir jeté un mauvais sort à M. Mba Obame, qui serait à l’origine de ses problèmes de santé.

Des barricades ont été érigées et plusieurs voitures ont été incendiées près du siège de l’UN. Selon  l’AFP, l’ambassade du Bénin a été incendiée dans le quartier Ancienne Sobraga. Il s’agit pour eux d’exprimer leur colère à l’égard du directeur de cabinet de la présidence, Maixent Accrombessi, d’origine béninoise et naturalisé gabonais.

Une forte pluie, ainsi qu’un important dispositif de sécurité, ont contribué à disperser les manifestants en milieu de soirée.

André Mba Obame, ancien ministre de l’Intérieur d’Omar Bongo a été l’adversaire d’Ali Bonog à la présidentielle de 2009. Il s’était proclamé président de la République en 2011. L’UN avait alors été dissout, et n’a été réhabilité que le 4 février 2015.

Mba Obame n’était presque plus apparu en public depuis trois ans en raison d’ennuis de santé dont l’origine est floue. «J’ai été à plusieurs reprises dans un état de coma avec une paralysie presque totale et des difficultés d’élocution. Ça ressemble à un AVC (accident vasculaire cérébral) mais il n’y pas de traces d’AVC au niveau du cerveau », avait déclaré l’opposant à l’AFP en janvier 2013.

Fin avril 2014, les Gabonais se sont inquiétés à voyant une effrayante image de lui qui montrait un André Mba Obame physiquement très diminué, dans un fauteuil roulant, lors de la Canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II, à la basilique Saint-Pierre de Rome.

Dimanche, sa mort a été communiquée par sa famille politique.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
décèsgabonmanifestations

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Côte d’ivoire : Simone Gbagbo souhaite la fin de la crise et le retour de son époux

[GARD align= »center »] Pour la première fois depuis bientôt trois ans qu’elle est détenue à Odienne dans le Nord de la

Sénégal : Limogée ou démissionnaire, Aminata Touré n’est plus Premier ministre

[GARD align= »center »] Le Premier ministre Aminata Touré n’est plus le Premier ministre du Sénégal.  Elle a été battue dimanche dans

Côte d’Ivoire: le porte-parole de Gbagbo arrêté au Ghana

Justin Koné Katinan, porte-parole en exil de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, visé par un mandat d’arrêt international émis par Abidjan,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*