Gambie: Banjul interdit les appels via internet dans les cybers café

Gambie: Banjul interdit les appels via internet dans les cybers café

L’agence gambienne de régulation des services publics (PURA) a interdit le service de téléphonie sur IP dans les cybers café.

« Il est strictement interdit d’offrir des services d’appel national et international notamment les services de téléphonie sur IP (Viber, Skype etc.) dans les cybers café gambien», stipule un communiqué de l’agence dont APA a obtenu copie.

« Quiconque s’engage dans une telle activité, qu’il le sache ou pas, participe à la dépravation des valeurs morales du pays nécessaires au développement de la Gambie », a ajouté le communiqué.

La PURA a également demandé au public de s’impliquer dans la lutte pour la protection des valeurs morales du pays en signalant toutes les activités suspectes en appelant au numéro vert 148 opérationnel de 8h30 à 18h00 GMT du lundi au jeudi.

Les services de téléphonie sur IP comme Viber sont seulement utilisables avec les téléphones portables.

Selon les statistiques de l’année dernière, la Gambie comptait 200.057 usagers d’internet c’est-à-dire 10.9 pour cent de sa population estimée à 1.840.454 habitants.

 

APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 14 septembre 2016

[GARD align= »center »] Scandale sur la rénovation de sa résidence privée: Zuma chahuté au Parlement Mardi, la présidence a fait savoir

RDC: le président Kabila promulgue la loi réformant la Commission électorale

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a promulgué une loi réformant la Commission électorale nationale (Céni),

Guinée Bissau: le Président Mário Vaz enchaîne les audiences

Le président de la Guinée-Bissau, José Mário Vaz a garanti, lundi, que la Constitution existe pour éviter que son pays

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*