Gambie: un chien qui avait tué un fils du président Barrow euthanasié

[GARD align= »center »]

Adama Barrow

Le Président gambien, Adama Barrow|©DR

Un chien qui avait tué en le mordant un jeune fils du président gambien Adama Barrow a subi une injection mortelle, selon une source au sein de l’unité vétérinaire du ministère de l’Agriculture.

La mort du jeune garçon le 15 janvier, alors que son père était accueilli au Sénégal voisin en attendant son investiture le 19, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) craignant pour sa sécurité en Gambie tant que son prédécesseur Yahya Jammeh, qui s’accrochait au pouvoir, restait en place, avait ému l’opinion.

L’entourage de M. Barrow avait affirmé que son fils Habibou, né en 2010, était décédé à la suite de morsures de chien, sans explication sur les circonstances du drame.

« Mardi, nous avons administré une injection au chien pour +l’endormir+ », a affirmé la source du ministère de l’Agriculture sous le couvert de l’anonymat, en référence à une opération d’euthanasie.

« Nous avons conclu qu’il n’était pas prudent de laisser ce chien continuer à errer dans les rues », a indiqué cette source, sans préciser s’il s’agissait du seul animal impliqué dans la mort de l’enfant.

« Nous avons réalisé des tests qui ont montré qu’il n’était pas atteint de la rage », a-t-on ajouté.

Cette tragédie personnelle frappant Adama Barrow, dans des circonstances mystérieuses en pleine crise politique, a enflammé l’imagination des Gambiens, alimentant notamment des rumeurs de sorcellerie.

La Gambie sort d’une crise à rebondissements provoquée par le revirement de Yahya Jammeh, qui a annoncé le 9 décembre contester la victoire de l’opposant Adama Barrow, à l’élection présidentielle du 1er décembre, une semaine après l’avoir reconnue.

M. Barrow avait prêté serment le 19 janvier à l’ambassade de Gambie à Dakar.

Peu après, la Cédéao lançait une opération militaire pour forcer au départ M. Jammeh, qui a finalement quitté le pays le 21 janvier pour un exil en Guinée équatoriale.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Barrowdécèsgambiepolitique

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

[GARD align= »center »] La campagne pour les élections municipales de dimanche au Mali s’achevait vendredi dans l’acrimonie des critiques de l’opposition,

Alerte info: Le premier ministre burkinabè aurait démissionné

L’histoire de la transition Burkinabé après l’éviction de Blaise Compaoré il y a à peine dix mois connaît un autre

Nigéria: Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram parle de sa fin et implore la clémence

[GARD align= »center »] Abubakar Shekau, le chef du groupe islamiste nigérian Boko Haram a indiqué jeudi dans une vidéo que sa

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Elliot76
    Elliot76 3 février, 2017, 07:09

    Il n’est pas élu pour euthanasier des chiens ni pour chasser les produits jammeh. Il faut qu’il se mette au travail et sortir le pays du désastre.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*