La Gambie se retire du Commonwealth

Gambie, Yaya

La Gambie, ex-colonie britannique, a annoncé mercredi soir son retrait avec effet immédiat du Commonwealth, organisation anglophone, sans fournir d’explication.

L’opinion publique est informée que le gouvernement de Gambie a quitté les Nations du Commonwealth avec effet immédiat, a affirmé Banjul dans un communiqué.

Le gouvernement se retire du Commonwealth en tant que membre et décide que la Gambie ne sera jamais membre d’une institution néo-coloniale, et ne fera jamais partie d’une institution qui représente un prolongement du colonialisme, a-t-il conclu, sans plus de détails.

Aucun membre du gouvernement n’avait pu être joint mercredi soir pour avoir une explication à cette décision.

Mais un responsable au ministère gambien des Affaires étrangères interrogé par l’AFP sur le sujet a indiqué que cette décision suivait la lancée du gouvernement qui, en avril 2012, a rejeté un accord proposé par le Commonwealth pour la création à Banjul de commissions pour les droits de l’Homme, les médias et la lutte contre la corruption.

Il s’exprimait sous couvert d’anonymat.

En avril 2012, le secrétaire général du Commonwealth s’était rendu en visite à Banjul, où il avait rencontré le président gambien Yahya Jammeh et d’autres responsables gouvernementaux.

Avec l’AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
gambie

[fbcomments]

Related Articles

Procès Bemba: la perspective d’un acquittement se précise

Toutes les accusations portées contre le leader du Mouvement de libération du Congo (MLC) par les 40 témoins à charge ayant défilé

Rd Congo: arrestation d’activistes sénégalais de « Y’en à marre » et burkinabè de «Balai Citoyen»

Les autorités de la République démocratique du Congo ont mis, dimanche à Kinshasa, aux arrêts de jeunes activistes sénégalais du

RDC: 8 morts lors d’une attaque de miliciens dans le parc des Virunga

Huit personnes, dont deux gardes forestiers, un soldat et cinq miliciens, ont été tuées jeudi lors de l’attaque d’une milice

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*