Gambie: Yahya Jammeh s’adjuge «le Roi qui défie les rivières »

Gambie: Yahya Jammeh s’adjuge «le Roi qui défie les rivières »
 [GARD align= »center »]
Le président gambien Yahya Jammeh

Le président gambien Yahya Jammeh

Yahya Jammeh, le président gambien vient d’ajouter un nouveau titre à sa liste d’appellations officielles.

Le seul chef d’Etat africain guérisseur ou marabout (ça dépend) vient de s’octroyer le nom de «Babili Mansa», un nom en mandingue qui se traduit littéralement par « le Roi qui défie les rivières ». L’information est rapportée lundi par le Daily Observer qui cite le Bureau de Yahya Jammeh.

Selon les révélations du journal gambien, M. Jammeh s’est conféré le nouveau titre de « Babili Mansa » le jeudi dernier. Ce titre s’ajoute ainsi aux anciens noms qu’il avait. Et le président gambien va être officiellement appelé Son Excellence Cheikh Professeur Alhaji Dr. Yahya AJJ Jammeh Nasirul Deen Babili Mansa.

Arrivé au pouvoir à la faveur d’un coup d’Etat sans effusion de sang en 1994, le président Jammeh, a depuis remporté quatre « élections démocratiques », au grand dam de ses détracteurs locaux et ceux basés à l’étranger qui continuent de décrier son style de leadership jugé totalitaire ou autocratique.

Le pouvoir du désormais « Roi qui défie les rivières » est reconnu comme répressif. Tout au long de sa gestion de la Gambie, beaucoup de ses opposants et même des journalistes ont fait l’objet de répression.

©Oeildafrique.com 

[wp_ad_camp_3]


Tags assigned to this article:
Yahya Jammeh

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Affaire Karim Wade: Paris «a violé» les relations de coopération judiciaire entre la France et le Sénégal (ministre)

[GARD align= »center »] Le ministre sénégalais de la Justice, Sidiki Kaba a indiqué mercredi à Dakar que Paris a violé les

Nigeria: 20 civils tués par des membres présumés de Boko Haram

Au moins 20 personnes ont été tuées et une dizaine blessées samedi dans le nord du Nigeria par des membres

Afrique du Sud: Jacob Zuma prépare t-il son ex-épouse Nkosazana Dlamini-Zuma à lui succéder ?

« L’Afrique du Sud est prête pour avoir une femme présidente. » comme le dit son actuel président Jacob Zuma ? Nul

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*