Ghana : Des compteurs électriques prépayés dans les résidences officielles des ministres

Ghana : Des compteurs électriques prépayés dans les résidences officielles des ministres
John Dramani Mahama

John Dramani Mahama

Plus rien ne sera comme avant au Ghana. Face aux enjeux de la nouvelle augmentation du cout de l’électricité, le président ghanéen John Mahama a ordonné que des compteurs électriques prépayés soient installés dans les résidences officielles de tous les ministres et celles des hauts cadres de la présidence ghanéenne.

Une décision qui vise à faire payer aux ministres, leur consommation en énergie. Une charge de moins sur le dos de la compagnie ghanéenne d’Électricité (ECG), qui a longtemps accusé le cout de factures impayées. La décision soulagera aussi les services publics qui accumulent des dettes auprès du gouvernement. Les autorités ghanéennes répondent ainsi à la grogne des populations qui réclament que chaque abonné à la compagnie nationale d’électricité paye sa consommation, et soit mis aux privilèges accordé à une catégorie de citoyens. Ce mois d’octobre a vu l’augmentation des tarifs de l’électricité et de l’eau. Respectivement, une hausse de 79 % et de 57 % sera constatée. Cette mesure n’a pas gagné l’assentiment des consommateurs ghanéens, qui espèrent toujours que le gouvernement reviendra sur sa décision.

Cette décision de John Dramani à elle seule suffira t-elle pour faire baisser les contestations.  Les prochains jours nous le diront.

Jonas Sankara
Abidjan – Oeildafrique.com

Jonas Saraka

Jonas Saraka

KOUAKOU Kouamé Jonas alias Jonas SARAKA. Licence de Journalisme, DEUG II en Sciences économiques.


Tags assigned to this article:
électricitéGhanaJohn Mahama

Related Articles

Sénégal: la CEDEAO invitée à faire pression sur Yahya Jammeh

[GARD align= »center »] Le Président gambien Yahya Jammeh inquiète toujours la communauté internationale.  A 24 heures du sommet de la CEDEAO

Présidentielles Mali : Ibrahim Boubakar Keita futur président ?

[dropcap font= »times »]A[/dropcap] l’instar de toute compétition, il y a des favoris et des outsiders. La présidentielle du 28 juillet 2013 au

Côte d’Ivoire: démission du Premier ministre Daniel Kablan Duncan et du gouvernement

[GARD align= »center »] Le président ivoirien Alassane Ouattara a accepté mercredi la démission du Premier ministre Daniel Kablan Duncan et de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*