Ghana : au moins dix morts dans une violente dispute pour le pouvoir dans une chefferie

[GARD align= »center »]

Accra

La ville d’Accra au Ghana|©DR

Les victimes sont des femmes et enfants tués au cours d’une violente dispute pour le pouvoir au sein d’une chefferie dans le nord du Ghana.

Selon la police, 10 femmes et enfants ont perdu la vie dans ces affrontements.

Des coups de feu ont été entendus jeudi dans la ville de Bimbilla à la suite d’informations selon lesquelles un roi local s’apprêtait à nommer un chef contre l’avis d’une autre faction.

Les chefs traditionnels, toujours présents sur le continent africain, détiennent du pouvoir et de l’influence même s’ils n’intègrent pas les formes modernes de la vie politique.

AFP

[GARD align= »center »]

 

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Ghana

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Sénégal: les langues nationales intégrées au parlement

[GARD align= »center »] Avec le soutien de l’Union européenne, l’Assemblée nationale du Sénégal vient de se doter d’un système d’interprétariat simultané

Un Malien parmi les cinq nouveaux cardinaux créés par le pape François

[GARD align= »center »] L’archevêque malien Jean Zerbo (74 ans), l’évêque laotien Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun (73 ans), l’évêque du Salvador Gregorio Rosa

Togo: Faure Gnassingbé demande à être jugé sur son bilan de dix ans à la tête du pays

Ce lundi, le président togolais sortant, Faure Gnassingbé, candidat à sa propre succession descend dans la l’arène au titre de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*