Ghana : ouverture prochaine d’une usine d’assemblage de véhicules Mahindra

Ghana : ouverture prochaine d’une usine d’assemblage de véhicules Mahindra

Déjà très avancé en terme de technologie, le Ghana se verra ouvrir à Accra une usine d’assemblage et un centre de distribution du constructeur indien Mahindra très prochainement une usine, annonce faite par une agence de presse indienne ce 12 août.

«L’Automobile Plaza va offrir des véhicules de qualité à des prix abordables pour satisfaire la demande croissante au Ghana et dans les pays riverains», a précisé Thomas Svanikier, directeur exécutif du distributeur automobile Svani Motors, qui s’est associé à Mahindra pour ce projet. Ainsi, le constructeur automobile indien Mahindra va ouvrir une usine d’assemblage et un centre de distribution au Ghana en association avec des partenaires locaux, rapporte une agence de presse indienne le 12 août. L’usine et le centre de distribution, qui font partie d’un complexe baptisé «Automobile Plaza», sont déjà en cours de construction sur un terrain de 3,8 hectares à Accra. En s’installant en Afrique, Mahindra tiendra compte du rapport qualité-prix, «l’Automobile Plaza va offrir des véhicules de qualité à des prix abordables pour satisfaire la demande croissante au Ghana et dans les pays riverains», a précisé Thomas Svanikier, directeur exécutif du distributeur automobile Svani Motors, qui s’est associé à Mahindra pour ce projet.

Mahindra qui selon les responsables du projet a vendu 3500 pick-up et véhicules tout-terrain au Ghana sur les sept dernières années, compte introduire de nouveaux modèles comme le XUV 500, le Mahindra Genio et le Mahindra Xylo. En outre, dans l’optique de faciliter l’achat de ses véhicules par les Ghanéens, Mahindra s’est aussi associé à une banque ghanéenne   qui devrait offrir des crédits à des taux souples et des formules de financement du type location-vente.

Implanté dans plus de 100 pays, Mahindra est un groupe très diversifié qui opère notamment dans l’industrie l’aérospatiale, l’agro-industrie et l’énergie. Le conglomérat indien dont le chiffre d’affaires a atteint 16,2 milliards de dollars en 2012 avait annoncé récemment l’ouverture d’une succursale sud-africaine de sa société Tech Mahindra Ltd, spécialisée dans l’intégration de systèmes et de services-conseils. Bel exemple de coopération pour une Afrique qui doit desormais gagner.

Jonas Saraka
Abidjan-Oeildafrique.com

Jonas Saraka

Jonas Saraka

KOUAKOU Kouamé Jonas alias Jonas SARAKA. Licence de Journalisme, DEUG II en Sciences économiques.


Tags assigned to this article:
AccraautomobileéconomieemploiGhana

Related Articles

Nigeria: une compagnie aérienne licencie les deux tiers de son personnel

[GARD align= »center »] La deuxième plus grande compagnie aérienne au Nigeria, Aero Contractor, a licencié un millier de personnes, soit les

Les capitales de l’Angola et du Tchad, villes les plus chères pour les expatriés

[GARD align= »center »] Les capitales de l’Angola et du Tchad sont les villes les plus chères du monde pour les expatriés,

Bénin : le gouvernement interdit l’exportation du bois

[GARD align= »center »] Pascal Koupaki, ministre d’Etat et secrétaire général du gouvernement béninois, a annoncé jeudi à Cotonou l’interdiction d’exporter du

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*