Grant Thornton note les coffres du groupe Ecobank

Grant Thornton note les coffres du groupe Ecobank
La banque panafricaine Ecobank  | Reuters

La banque panafricaine Ecobank | Reuters

 

Le cabinet PricewaterhouseCoopers, qui intervenait en qualité de commissaire aux comptes de ETI (Ecobank Transnational Incorporated) et de ses filiales depuis le lancement de ses activités, quitte le navire. C’est désormais le très sérieux et célèbre cabinet d’audit et de conseil Grant Thornton Côte d’Ivoire qui prend le relais pour un mandat d’un an.

Grant Thornton prend du galon. Son professionnalisme pointu et son sérieux dans l’exécution de ses mandats d’audit à travers le monde et en particulier sur le continent africain le propulsent dans le cercle envié des cabinets short-listés pour des missions de grande envergure. En marge de l’assemblée générale du groupe Ecobank à Dar Es Salam (Tanzanie), le 19 juin 2015, le conseil d’administration de la banque panafricaine a décidé désormais de confier le mandat de certification de ses comptes à Grant Thornton Côte d’Ivoire. Ce cabinet sous l’impulsion du duo gagnant, le Sénégalais Amadou Mansour Gaye et l’Ivoirien Coulibaly Moustapha travaillera en tandem avec Deloitte Nigeria. Après trois décennies de collaboration, l’idylle entre PricewaterhouseCoopers et ETI prend fin. Grant Thornton est aux manettes. Signe de confiance de sa signature auprès des grandes sociétés implantées en Afrique et dans le monde.

Signalons que l’Etat de Côte d’Ivoire vient de désigner Grant Thornton en qualité de commissaire aux comptes pour passer au crible en son nom les comptes de l’Autorité du Bassin du Niger, une organisation régionale regroupant 9 pays de l’Afrique de l’Ouest et centrale basée à Niamey, au Niger.

(Avec Lesafriques)


Tags assigned to this article:
banqueEcobank

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

RDC: Privatisation de la ferme de N’Sele

Le ministre de l’Agriculture et développement rural, Jean-Chrysostome Vahamwiti l’a annoncé au cours d’une visite d’inspection dans ce site. «

Les Ivoiriens privilégient le mobile money pour effectuer leurs transactions financières (rapport BM)

[GARD align= »center »] En Côte d’Ivoire, les populations privilégient le mobile money pour effectuer leurs paiements et transferts d’argent, relativement aux

Guinée : 15 millions de dollars de la Banque mondiale pour combattre la pauvreté

La Banque mondiale a annoncé dans le week-end avoir débloqué une enveloppe financière de 15 millions de dollars américains à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*