Grève des chauffeurs des véhicules poids lourds en RD Congo

Grève des chauffeurs des véhicules poids lourds en RD Congo

Les chauffeurs des véhicules poids lourds de la République démocratique du Congo (RDC) ont déclenché lundi à Matadi, ville portuaire située à 365 km, à l’Ouest du pays, une grève pour protester contre la non application par leurs employeurs d’un accord qui revoyait à la hausse leurs salaires, a appris APA d’une source proche des transporteurs

Cet accord signé sous l’égide du ministre congolais de l’Emploi, du travail et de la prévoyance sociale, faisait passer le salaire du chauffeur du poids lourd de 50.000 FC à 300.000 FC (1 dollar = 920 FC) alors que le convoyeur du même engin devait toucher mensuellement 150.000 FC contre 22.500 FC avant.

Les poids lourds sont restés garés toute la journée de lundi pendant que les concertations engagées par le gouverneur de province du Bas-Congo, Jacques Mbadu Nsitu, à Matadi, capitale de la province, pour tenter de convaincre les transporteurs de reprendre le travail se sont révélées vaines, les grévistes ayant campé sur leur position.

Dans la ville portuaire, plusieurs opérateurs économiques craignaient, comme en janvier dernier, l’engorgement souvent déploré du port de Matadi d’une capacité de 7000 containers, à cause de leur entassement.

La grève déclenchée en janvier dernier par les chauffeurs des poids lourds avaient déjà occasionné une véritable surchauffe des prix sur le marché de Kinshasa, la capitale, qui est approvisionné en farine notamment, principalement à partir de la ville portuaire.

Le prix d’une baguette de pain était brusquement passé de 200 FC à 250 FC dans la capitale.

Des chauffeurs approchés par APA ont dénoncés le fait que les employeurs des poids lourds, principalement les indo-pakistanais, qui ont pourtant signé l’accord s’opposent à la majoration des salaires de leurs employés, sous prétexte que l’Etat congolais ne paie pas bien ses propres fonctionnaires.

La grève s’est poursuivie alors qu’une autre rencontre de concertations devant regrouper le gouvernement central, les gouvernements provinciaux du Bas-Congo et de Kinshasa et le syndicat des transporteurs était envisagée dans la ville portuaire de Matadi.

 

APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Related Articles

RDC: l’ex-milicien Ngudjolo acquitté par la CPI, demande l’asile aux Pays-Bas

L’ex-chef de milice congolais Mathieu Ngudjolo Chui, acquitté le 18 décembre par la Cour pénale internationale de crimes commis en

Centrafrique: le nouveau cardinal promet de se rendre très vite au quartier musulman de Bangui

[GARD align= »center »] L’archevêque de Bangui a promis de se rendre dans le quartier musulman de la ville, symbole des tensions

Romano Prodi sensibilise l’UA sur les causes de la crise au Sahel

La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), le Dr. Nkosazana Dlamini-Zuma, et l’Envoyé spécial de l’Onu pour le

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*