Groupe Consultatif de Paris: La Côte d’Ivoire lève un montant global de 17.200 Mds Fcfa pour son développement

[GARD align= »center »]

Le Premier Ministre de Côte d'Ivoire, Daniel Duncan devant le groupe consultatif à la Banque Mondiale à Paris, le 18 mai 2016. DR

Le Premier Ministre de Côte d’Ivoire, Daniel Duncan devant le groupe consultatif à la Banque Mondiale à Paris, le 18 mai 2016. DR

La Côte d’Ivoire a mobilisé un montant global de 17.200 milliards de Fcfa auprès de ses partenaires institutionnels et du secteur privé, à l’issue des travaux du Groupe Consultatif pour le financement du Programme national de développement (PND, 2016-2020), tenus du 17 au 18 mai 2016 à Paris.

La Côte d’Ivoire qui a récolté lors de première journée 7.700 milliards de Fcfa auprès des institutions contre « 8,8 milliards de dollars (5090 milliards Fcfa) recherchés », a recueilli auprès du secteur privé 9.500 milliards Fcfa.

Le gouvernement ivoirien envisage faire du secteur privé, l’acteur privilégié de la transformation structurelle de l’économie et de la croissance du pays. Dans cette dynamique, les financements privés et les Partenariats public-privés (PPP) devraient contribuer à la réalisation des investissements privés prévus dans le PND.

Sur la période 2016-2020, le gouvernement ivoirien veut mobiliser 30.000 milliards Fcfa, correspondant au montant global du Programme national de développement, dont 62% devrait être financé par le secteur privé et 38% par l’Etat, soit 4.425 milliards Fcfa.

L’exécution du premier PND s’est déroulée de 2012 à 2015. Il était doté d’une enveloppe de 11.000 milliards Fcfa. Ce qui a permis à la Côte d’Ivoire de rejoindre le peloton de tête des pays à forte croissance dans le monde avec un taux annuel moyen de croissance du PIB réel de 9 %.    

Le montant total des investissements à réaliser sur la période 2016-2020 s’élève à 30.000 milliards de FCFA (soit 60 milliards de dollars) dont 11.284 milliards de FCFA (22,5 milliards de dollars) pour les investissements publics et 18.716 milliards de FCFA (37,5 milliards de dollars) pour les investissements privés, précise une note.

Dans le cadre du PND 2016-2020, le besoin de financement destiné à l’investissement public est de 4.425,2 milliards de FCFA (8,8 milliards de dollars), que l’Etat ivoirien cherchait à mobiliser au cours de la première journée du Groupe Consultatif. Lors de la deuxième journée, 9.500 milliards de Fcfa ont été levés auprès du secteur privé.

Patrice Allegbe
© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]



[fbcomments]

Related Articles

RDC : Affaire Biac, le gouvernement sommé de rembourser les créances à la Banque.

[GARD align= »center »] L’Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo s’est penchée sur l’affaire qui secoue la Banque internationale pour

Côte d'Ivoire : la liberté provisoire pour des pro-Gbagbo est un acte "fort" mais "insuffisant" pour la réconciliation

La mise en liberté provisoire lundi d'une nouvelle vague de détenus pro-Gbagbo de la crise post- électorale de 2010-2011 en

Le Conflit au Congo : La Vérité Dévoilée

Le Conflit au Congo : La Vérité Dévoilée explore le rôle joué par les Etats-Unis et leurs alliés rwandais et

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*