Le groupe Magic System «s’indigne » d’un concept de danse mimant « l’effondrement » de Papa Wemba » sur scène à Abidjan

[GARD align= »center »]

Asalfo

Asalfo

Le groupe Magic System se dit « indigné » d’un concept de danse de l’artiste ivoirien Kedjevara DJ, qui dans une vidéo « mime l’effondrement du roi de la rumba congolaise sur la scène du Femua 9 en avril» 2016 à Abidjan, dans un communiqué.

Cette vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, présentait l’artiste ivoirien Kedjevara DJ qui demandait à ses danseurs d’esquisser des pas d’un nouveau concept dénommé « La danse de Papa Wemba ».

Le staff du Commissariat général du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) a dénoncé « un acte immature et irresponsable qui vise à déshonorer, voire à salir la mémoire du défunt ».

Le groupe qui a présenté ses « excuses »  à l’endroit de la famille de Papa Wemba, a souhaité que cet « incident n’entache pas les rapports, la coopération entre les deux pays et l’élan de solidarité entre les peuples congolais et ivoirien ».

Les Ivoiriens ont cette habitude de tourner en dérision ou plaisanter avec des événements douloureux ou présentant un danger pour la communauté : Lors de l’apparition de la grippe aviaire en 2008 dans le pays, un DJ appelé Lewis en a fait une danse, qui a même eu un succès musical.

Papa Wemba est décédé sur scène le 24 avril à la suite d’un malaise lors d’une prestation au Femua 9, à Anoumabo, au Sud d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Asalfomagic systempapa wemba

[fbcomments]

Related Articles

Mali: l’otage français Gilberto Rodrigues Leal est mort, affirme un groupe jihadiste

[GARD align= »center »] Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) a annoncé mardi à l’AFP la

Côte d’Ivoire: les ex-barons de la filière café-cacao désormais libre

Incarcérés depuis 2008 les ex-dirigeants de la filière café-cacao accusés de malversations massives profitent depuis la semaine dernière d’une liberté

Côte d’ivoire: 20 ans de prison pour les anciens responsables du secteur Café-Cacao

Commencé à la fin de la crise postélectorale de 2011, le procès de l’affaire de la filière Café-Cacao a connu

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*