Alerte Infos

Guinée: Aboubacar Sylla échappe à un assassinat, l’opposition manifeste le 13 avril

Guinée: Aboubacar Sylla échappe à un assassinat,  l’opposition manifeste le 13 avril
le porte-parole de l'opposition guinéenne et président de l'Union des Forces du Changement (UFC), Aboubacar Sylla

Le porte-parole de l’opposition guinéenne et président de l’Union des Forces du Changement (UFC), Aboubacar Sylla

Selon des médias guinéens, des inconnus ont tenté d’éliminer physiquement le porte-parole de l’opposition guinéenne et président de l’Union des Forces du Changement (UFC), Aboubacar Sylla dans la nuit de dimanche à lundi. Cette tentative se produit alors qu’il y a à peine deux mois, mourait dans des conditions encore non élucidées, l’ancien ministre de la Jeunesse, Thierno Aliou Diaouné.

Aux environs de 20h30 dimanche, le porte-parole de l’opposition guinéenne était sorti pour acheter une carte de recharge. C’est alors que vers Taouyah, il constate qu’il y avait deux personnes qui étaient sur des motos qui le suivaient et qui lui ont intimé l’ordre de s’arrêter.

«J’ai refusé parce que je sais dans quelles circonstances on a tué feu Thierno Aliou Diaouné et tant d’autres encore. J’ai donc refusé de m’arrêter et j’ai voulu les semer en rentrant dans le quartier. Mais je suis tombé sur un endroit où il y avait une cérémonie et j’étais obligé de faire demi-tour. C’est là qu’ils ont tiré un coup en l’air, mais cela ne m’a pas amené à m’arrêter. C’est ainsi que finalement j’ai décidé de me diriger vers l’escadron mobile numéro 2 de Hamdallaye où le commandant a mis deux agents à ma disposition afin que je puisse rentrer chez moi», a raconté Aboubacar Sylla.

L’opposant affirme avoir porté plainte contre X dans cette affaire et tient à faire la lumière sur les commanditaires et exécutants de cette tentative d’assassinat.

«Tout porte à croire qu’ils m’ont suivi depuis mon domicile. J’espère que les enquêtes qui vont être menées suite à la plainte que je vais déposer vont éclairer l’opinion et moi-même sur les tenants et les aboutissants de ce drame», a-t-il affirmé. Toutefois, Aboubacar Sylla ne se fait pas trop d’illusions sur l’issue de l’enquête.

Dans le même temps, l’opposition annonce des manifestations pour dénoncer un «plan machiavélique pour assassiner les opposants». La manifestation contre l’insécurité planifiée par le pouvoir en place aura lieu le 13 avril prochain et connaîtra également la  participation des organisations de défense des droits.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Aboubacar Syllaguinée

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Afrique de l'Ouest : vers l'introduction d'une carte biométrique pour la libre circulation des personnes

Une réunion du Comité technique commerce, douane et libre circulation de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest

Bénin: Yayi Boni concède à l’opposition des élections en 2015

[GARD align= »center »] Les élections législatives et locales au Bénin vont se tenir au mois de mars prochain. C’est ce que

Côte d’Ivoire: Le transfert de Blé Goudé scelle la rupture de dialogue entre pouvoir et opposition selon les pro-Gbagbo

[GARD align= »center »] Le Front populaire ivoirien (FPI) a dénoncé dimanche une rupture du dialogue par le gouvernement. En effet dans

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*