Guinée-Bissau : Baciro Dja nommé Premier ministre pour la seconde fois

[GARD align= »center »]

Baciro Dja

Le Premier ministre Baciro Dja|DR

Baciro Dja a été nommé Premier ministre pour la deuxième fois par le Président de la République de Guinée-Bissau. Le décret présidentiel a été publié, jeudi 26 mai 2016.

Quatorze jours après la démission du gouvernement, le Président José Mário Vaz a reconduit au poste de Premier ministre Baciro Dja.  Le chef de l’Etat a annoncé sa décision quelques heures après que le Parti du renouveau social (PRS) lui en a fait une proposition  visant à soutenir le gouvernement qui sera formé.

C’est la deuxième fois que Baciro Dja est nommé à la tête d’un gouvernement guinéen. La première tentative d’août 2015, avait été annulée par une décision de la Cour suprême en raison de l’inconstitutionnalité  du processus de nomination de M. Dja, qui avait été contraint de démissionner de ses fonctions. La Guinée Bissau est en proie à une crise institutionnelle depuis plusieurs mois liée aux profondes divisions du PAIGC  et des députés à l’Assemblée nationale.

Des manifestations ont éclaté peu après la nouvelle de la reconduction de Baciro Dja au poste de Premier ministre.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Baciro Djaguinée-bissau

[fbcomments]

Related Articles

Sénégal: Macky Sall veut un référendum en 2016 sur la réduction de son mandat

Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a annoncé mardi qu’il comptait soumettre en 2016 à référendum la question de

Les congolais durcissent leurs actions combattantes!

L’arrivée de Paul Kagame à Paris suite à l’invitation de Nicolas Sarkozy, soulève beaucoup de contestations. Des opposants hutu aux

La justice ivoirienne rejette la candidature de Gbagbo à la tête de son parti

 [GARD align= »center »] La justice ivoirienne a rejeté lundi la candidature de l’ex-président Laurent Gbagbo, emprisonné à la Cour pénale internationale

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*