Guinée: Comment et pourquoi Alpha Condé a été journaliste à Charlie Hebdo

Guinée: Comment et pourquoi Alpha Condé a été journaliste à Charlie Hebdo
Le président guinéen, Alpha Condé

Le président guinéen, Alpha Condé

Le Président guinéen Alpha Condé a été rédacteur à Charlie Hebdo dans les années 60/70. L’information est donnée par le Chef de l’Etat guinéen lui-même qui témoignait sur le journal français.

Alpha Condé est plus Charlie que les chefs d’Etat qui ont marché dimanche dernier à Paris. Le président guinéen a révélé qu’il a été journaliste lors de son séjour en France et pas n’importe où, mais à Charlie Hebdo.

Alpha Condé a fait cette révélation en marge d’une manifestation organisée dimanche à Conakry en mémoire des journalistes du journal satirique français, Charlie Hebdo, tués par des extrémistes religieux.

Reçu à l’ambassade de France à Conakry, Alpha Condé a laissé entendre qu’il était rédacteur à Charlie Hebdo.

«Vous savez, ‘Libération’ et ‘Charlie Hebdo’ sont des enfants de mai 68. Ce sont des journaux dont nous avons été les rédacteurs parce que les rédacteurs n’étaient pas forcément des journalistes mais tout simplement des militants qui s’y réunissaient », a révélé Alpha Condé devant des manifestants.

Pour lui, le comité de rédaction était formé de tout à savoir Le Monde, Libération et Charlie Hebdo.

«Nous n’avons pas perdu que des journalistes mais des compagnons de longue date avec lesquels nous avons sillonné le pavé du quartier Latin. Ce qui nous a amenés à enlever le pavé pour mettre le goudron parce que le pavé nous servait d’armes face aux gendarmes», a-t-il indiqué.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Alpha Condé

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Guillaume Soro : « Moi à la CPI ?, ce serait incohérent »

[GARD align= »center »] Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, a estimé qu’un éventuel transfèrement de sa personne à la

Le Nigeria perd sa première place d’économie africaine

[GARD align= »center »] La chute du prix du baril de pétrole, l’inflation, la pénurie d’électricité, l’insécurité au Sud et la crise

Niger: 129 morts de méningite depuis janvier

L’épidémie de méningite qui sévit depuis janvier au Niger a fait 129 morts, un nouveau bilan marquant une accélération nette

3c ommentaires

Espace commentaire
  1. omar
    omar 13 janvier, 2015, 20:51

    Information a verifier c’est president guignol et menteur

    Répondre à ce commentaire
  2. wora
    wora 14 janvier, 2015, 08:49

    Mr le prési remuer la langue mille fois avant de dire quelque chose de si important et si grave

    Répondre à ce commentaire
  3. Moha bet
    Moha bet 14 janvier, 2015, 12:39

    Cela prouve qu’une chose,il se sont plus français que Guinéen.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*