Guinée : le député de l’opposition, Ousmane Gaoual Diallo écope 2 ans de prison avec sursis

[GARD align= »center »]

Le député de l’opposition, Ousmane Gaoual Diallo

Le député de l’opposition, Ousmane Gaoual Diallo

Le député de l’opposition, Ousmane Gaoual Diallo  qui était jugé, depuis mercredi, pour offense au chef de l’Etat, menaces de mort et diffamation, a écopé une peine de deux ans de prison assortie de sursis.

En rendant son verdict, le juge n’a pas suivi le réquisitoire du procureur qui avait demandé, jeudi, à la cour de condamner le prévenu à cinq ans de prison. Donc, au terme d’un procès très médiatisé, le juge Mangadouba Sow du Tribunal de Première instance de Dixinn de Conakry a conclu que Ousmane Gaoual Diallo est coupable de diffamation à l’endroit des sieurs Bantama Sow, Hady Barry et Malik Sankhon, avant de le condamner au paiement d’un franc symbolique.  Et concernant le délit d’offense au chef de l’Etat, le juge a déclaré Ousmane Gaoual Diallo coupable. Au terme, le député a été condamné à deux ans d’emprisonnement assorti de sursis et au paiement d’un million de francs guinéens. 

Le verdict de ce procès dont certaines estiment qu’il a une connotation politique, a  été accueilli par un hourra venu des nombreux jeunes favorables au député de l’Union des Forces démocratiques de Guinée (UFDG) de l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo.  

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


[fbcomments]

Related Articles

Baccalauréat annulé : émeutes à Brazzaville et dans plusieurs villes du Congo

Des milliers de lycéens ont provoqué d’importants dégâts vendredi à Brazzaville et dans plusieurs grandes villes du Congo en manifestant

Côte d’Ivoire : léger réaménagement du gouvernement et de la sécurité présidentielle

Le Président ivoirien, Alassane Ouattara a procédé, mardi, à un léger réaménagement de sa sécurité présidentielle et de son gouvernement

La RDC ne négociera pas avec les rebelles du M23

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) ne négociera pas avec les rebelles du M23, a affirmé lundi

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*