Alerte Infos

Guinée : Des rumeurs sabotent les efforts de l’Etat contre Ebola dans les écoles

Image d'archives

Image d’archives

Y a-t-il des cas suspects de virus Ebola dans certaines écoles de Conakry ? Difficile de répondre à cette question qui a créé la psychose depuis mercredi chez les parents d’élève de la capitale guinéenne suite à une rumeur de pulvérisation dans certaines écoles de produits antiseptiques.

Des Guinéens ont soutenu que des équipes de lutte contre la maladie auraient détecté des cas d’Ebola et seraient allés pour désinfecter les lieux.

Des parents d’élèves avaient rué vers les établissements scolaires en vue d’y retirer leurs enfants des classes et les mettre à l’abri à la maison. Malgré l’opposition des enseignants et des responsables, rien n’y fit. Des milliers d’élèves avaient été ramenés à la maison par leurs parents.

Jeudi, les autorités ont appelé au calme et ont donné des explications. Le chargé à la communication de la coordination nationale de lutte anti-Ebola, Fodé Tass Sylla a démenti une fausse alerte qui a été donnée par certaines personnes, qui voyant les progrès enregistrés sur le terrain dans la lutte contre Ebola, ne souhaitent pas l’atteinte de l’objectif  «zéro Ebola» en soixante jours.

« On ne pulvérise un endroit que si un cas d’Ebola y a été détecté. Là, on peut venir pulvériser. Mais à ce jour, depuis l’ouverture scolaire le 19 janvier, aucun cas d’Ebola n’a été déclaré dans une école, dans une université, je le confirme, c’est de l’intox», a indiqué Fodé Tass Sylla.

Depuis plusieurs mois, la Guinée est dans une lutte acharnée contre la maladie hémorragique à virus Ebola qui a fait plusieurs milliers de morts dans le pays. L’OMS parle de plus de 9 000 morts en Sierra Leone, au Libéria et en Guinée, soit les trois pays les plus touchés par l’épidémie en Afrique de l’Ouest.

Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
ebola

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Macky Sall en France avec…trois ministres

Macky Sall est parti en France avec une délégation restreinte. Seuls trois ministres, le chef d’Etat major général des Armées

Macky Sall : « Habré sera jugé au Sénégal »

Face au pressant appel de la secrétaire d’Etat américaine, Mme Hilary Clinton, demandant aux nouvelles autorités sénégalaises de prendre des

Nigeria: attaque contre une unité spéciale de la police à Abuja

Des hommes armés ont attaqué lundi une unité spéciale de la police à Abuja, la capitale du Nigeria, mais la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*