Guinée équatoriale : mise en garde à la France

Guinée équatoriale : mise en garde à la France

La justice française a saisi l’hôtel particulier parisien de Teodorin Obiang, fils du président de Guinée équatoriale, dans le cadre de l’enquête sur les « biens mal acquis ».

Le gouvernement équato-guinéen a indiqué à la France que cette décision est illégale et qu’elle risque de ternir les relations entre les deux pays. Les autorités équato-guinéennes auraient directement signalé aux autorités françaises, dès la fin de l’année 2011 le déménagement de l’ambassade de la Guinée équatoriale dans l’hôtel particulier de Teodorin Obiang. Ce transfert visait à doter l’immeuble d’une immunité diplomatique. Agapito Mba Mokuy, le ministre équato-guinéen des Affaires étrangères, menace donc aujourd’hui l’avenir de l’ambassade de France en Guinée équatoriale, si cette saisie se confirme. Selon lui, l’ex-immeuble de Teodorin Obiang, appartient désormais à l’Etat équato-guinéen, même s’il n’est pas capable de fournir la date de vente. L’hôtel particulier du fils de Teodoro Obiang est une demeure situé au 42 avenue Foch dans le très chic XVIe arrondissement, l’hôtel particulier possède 6 étages pour seulement 101 pièces et 5 000 m², pour une valeur estimée à quelques 100 à 150 millions d’euros.

Source: notreafrik

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
franceGuinée équatorialemise en garde

Related Articles

La RDC et la Centrafrique sont les plus affectés par la malnutrition chronique

Le taux de prévalence dans la République démocratique du Congo (RDC) et la République centrafrique s’élève à 40,7%, a indiqué

Dakar: Annoncé plusieurs fois mercredi, Abdoulaye Wade arrive ce jeudi à 15 heures

[GARD align= »center »] Après deux ans passés hors du Sénégal depuis sa chute du pouvoir, l’ex-Président du Sénégal est annoncé ce

« L’actualité africaine en 5 titres » du 15 juillet 2016

 [GARD align= »center »] Présidentielle gabonaise : La Commission électorale  reçoit 19 dossiers de candidatures La commission chargée de l’organisation du scrutin

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*