Alerte Infos

Guinée équatoriale: le président appelle au « dialogue national »

Guinée équatoriale: le président appelle au « dialogue national »

 [GARD align= »center »]

Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema

Le président équato-guinéen Teodoro Obiang

Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema a appelé toutes les composantes politiques du pays, y compris l’opposition en exil, à participer à un « dialogue national » en novembre prochain, a-t-on appris dimanche de source officielle.

« Nous invitons tous les partis politiques légalisés en Guinée équatoriale et les forces politiques de l’intérieur et de l’extérieur du pays (…) à assumer leurs devoirs et leurs obligations pour contribuer au vaste programme de développement politique, économique et socioculturel » du pays, » a déclaré samedi M. Obiang Nguema, lors d’une cérémonie officielle à Bata.

« Une rencontre de dialogue est convoquée entre le gouvernement, tous les partis politiques légalisés et les autres forces politiques de Guinée équatoriale non identifiées, pour novembre de cette année 2014 », a annoncé le chef de l’Etat, selon la traduction officielle de son discours.

« Le gouvernement ouvre cette opportunité et invite toutes les forces politiques équato-guinéennes qui vivent à l’étranger à revenir dans le pays, pour participer à ce dialogue, pour qu’elles puissent de manière appropriée légaliser leurs partis politiques ou, le cas échéant, se réinsérer dans les partis légalisés, conformément aux lois en vigueur », a-t-il expliqué.

« L’ordre du jour et le programme de travail de cette table-ronde seront approuvés par les deux délégations, le gouvernement et les partis politiques », a précisé M. Obiang Nguema.

Arrivé au pouvoir en 1979, Teodoro Obiang Nguema, 72 ans, dirige son pays d’une main de fer, et avait été réélu en 2009 avec plus de 95,37% des voix.

Son régime est régulièrement dénoncé par les organisations de défense des droits de l’Homme pour sa violente répression à l’encontre des opposants politiques, des organisations indépendantes de la société civile et des médias, ainsi que pour l’ampleur de la corruption dans le pays.

Troisième producteur de pétrole subsaharien, la Guinée équatoriale est considérée par l’ONG Transparency international comme l’un des pays les plus corrompus au monde, le classant au 163e rang sur 175.

« Unissons nous pour défendre et sauver notre pays, la Guinée équatoriale, des plans et des machinations de nos ennemis et du plan diabolique archiconnu des prédateurs internationaux », a conclu dans son adresse le président Obiang Nguema.

AFP

[wp_ad_camp_3]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Guinée équatoriale

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 27 septembre 2016

[GARD align= »center »] Gabon: Ali Bongo investi mardi pour un deuxième septennat Le président gabonais Ali Bongo Ondimba sera investi pour

Un commando armé libère le commandant Gédéon de la prison de Lubumbashi

Un “commando armé” a attaqué mercredi une prison au Katanga, dans le sud-est de la République démocratique du Congo, parvenant

RDC : Irina Bokova salue les réalisations du gouvernement en matière d’éducation

[GARD align= »center »] La réunion mondiale sur « l’Éducation pour tous » organisée par l’UNESCO s’est tenue à Mascate à Oman

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*