La CEDEAO tente de rapprocher le pouvoir et de l’opposition guinéenne

La CEDEAO tente de rapprocher le pouvoir et de l’opposition guinéenne

Une délégation de la Communauté économique des états d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), composée d’une dizaine de diplomates des pays membres est arrivée à Conakry.

CEDEAO

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)

Depuis plusieurs mois, les acteurs politiques guinéens sont incapables de s’entendre sur le calendrier électoral qui devrait permettre d’organiser des élections présidentielles et locales d’ici 2016. Selon le calendrier établi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les élections présidentielles auront lieu en octobre prochain avant des locales prévues pour 2016.

L’opposition guinéenne continue de contester la date des élections. Après les manifestations de jeudi qui ont fait un mort, ce vendredi, le chef de file de l’opposition a boycotté l’invitation qui lui avait adressé le Président Alpha Condé. Une délégation de la Communauté économique des états d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), composée d’une dizaine de diplomates des pays membres est arrivée à Conakry. Objectif : décrisper l’atmosphère politique guinéenne. Ainsi, les consultations avec les acteurs politiques guinéens ont donc débuté.

Les discussions sont conduites par les Ambassadeurs du Ghana, Patricia Awuni et son homologue de la Sierra Leone, Adikalie Foday Suma.

Les deux diplomates ont eu à rencontrer la Coordinatrice du RPG Arc-en-ciel, Hadja Cherif Nantènèn Konate. Patricia Awuni a espéré que la Coordinatrice guinéenne pourrait user de ses grandes qualités de bonne mère de famille et de leaders affables, tout en déployant l’entregent nécessaire pour rassurer aux côtés du Chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé, les leaders de l’opposition, sur la crédibilité du processus électoral.

A l’issue de la rencontre, la coordinatrice du parti au pouvoir a déploré les violences gratuites, découlant des appels à manifester de l’opposition qui endeuillent, blessent et occasionnent la destruction des biens publics et privés.

Avant la délégation de la Coalition au pouvoir, l’opposition guinéenne avait été reçue. Les diplomates avaient prêté là aussi une oreille attentive aux complaintes des opposants, concernant la crise actuelle.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
CEDEAOguinée

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

La Maison de l’Afrique ouvre ses portes à Paris

Hébergée dans les locaux de L’Harmattan, la structure est fonctionnelle depuis le 3 mai. Longtemps considérée comme une réalisation utopique en

Interpol lancera des opérations de contrôle inter-africaines pour éradiquer le trafic des médicaments contrefaits

Interpol lancera des opérations de contrôle combinées aux frontières entre pays africains touchés par le trafic de médicaments contrefaits, c’est

Maurice: démission du président Kailash Purryag

Le président de Maurice Kailash Purryag a annoncé vendredi sa démission dans un communiqué, ouvrant la voie à la première

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*