Guinée: Pas d’opposants dans le nouveau gouvernement

Guinée: Pas d’opposants dans le nouveau gouvernement

[GARD align= »center »]

le Président guinéen Alpha Condé

Le Président guinéen Alpha Condé

C’est le samedi dernier que le Président guinéen Alpha Condé a reconduit Mohamed Saïd Fofana au poste de Premier ministre, qu’il a occupé de décembre 2010 jusqu’au 15 janvier, date à laquelle il avait présenté sa démission et celle de l’ensemble de son gouvernement. Lundi, le nouveau gouvernement a été approuvé par Alpha Condé et comprend 34 ministres. A noter qu’aucun opposant n’est membre du gouvernement.

Dans le nouveau gouvernement, 19 anciens ministres ont été reconduits soit à leurs postes ou à la tête de départements différents. On remarque 15 entrées. Le nouveau gouvernement compte cinq femmes.

Le Ministère des affaires religieuses a été supprimé et 16 personnalités du régime ne sont pas dans le gouvernement. François Lonseny Fall, ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger ; El Hadj Madifing Diané, le ministre de la Sécurité et Protection civile ; Alhassane Condé, ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation ; Albert Damantang Camara ; ministre de l’Enseignement Technique, Formation professionnelle, Emploi et Travail, également porte-parole du gouvernement ; Koutoub Moustapha Sano, ministre de la Coopération internationale conservent leurs portefeuilles.

Le ministre de la Justice Cheick Sako, avocat au barreau de Montpellier (France), le ministre de la Santé Remy Lamah, colonel et médecin militaire, ancien patron des services de santé de l’armée guinéenne, font partie des nouvelles entrées. On signale le retour de Kerfalla Yansané, ex-ministre de l’Economie et des Finances nommé ministre d’Etat chargé des Mines et de la Géologie. Il avait été annoncé il y a avant sa nomination comme probable Premier ministre. Mais il n’en est rien.

[GARD align= »center »]

Rappelons également que l’Assemblée nationale issue des élections, remportées par le Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), parti du président Alpha Condé a été installée en fin de semaine dernière. Ce qui avait obligé le Premier Ministre de remettre la démission de son gouvernement. Le RPG et ses 5 alliés comptent 58 députés sur les 114 que compte l’assemblée nationale.

Didier Assogba
Oeildafrique.com

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
Alpha Condéguinée

Related Articles

Nigeria: de « nombreux morts » dans l’effondrement d’une église

[GARD align= »center »] De « nombreuses » personnes ont été tuées samedi dans l’effondrement d’un toit d’une église évangélique dans le sud-est du

Mali: marche de l’opposition à Bamako contre « la mauvaise gouvernance »

[GARD align= »center »] Des milliers de personnes ont marché pacifiquement samedi à Bamako, à l’appel de l’opposition, contre « la mauvaise gouvernance »

Gambie: un militant de l’opposition tué en prison

[GARD align= »center »] Les manifestations contre les réformes politiques en Gambie ont pris une nouvelle tournure. Au moins un des leaders

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*