Guinée: Pouvoir et opposition bientôt autour d’une table

Guinée: Pouvoir et opposition bientôt autour d’une table

[GARD align= »center »]

Alpha Condé, le président guinéen

Alpha Condé, le président guinéen

Depuis les dernières élections législatives de 2013 en Guinée Conakry, pouvoir et opposition se regardent en chiens de faïence. À présent, le pouvoir tente de renouer le pont du dialogue avec son opposition dont les responsables viennent d’accepter le principe du dialogue.

Dans une lettre adressée jeudi au ministre guinéen de l’Administration du territoire et de la Décentralisation par le porte-parole de l’opposition républicaine, on note une volonté de renouer le dialogue avec le président Alpha Condé. Il s’agira d’un dialogue inclusif avec le RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir, qui devra se dérouler en présence des médiateurs nationaux.

Cette volonté se matérialise par la désignation de cinq leaders politiques pour défendre les points de vue et la position de l’opposition lors des discussions entre les parties, a indiqué Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition.

[GARD align= »center »]

Le nouveau comité de suivi de l’accord politique inter guinéen de juillet 2013 est composé des représentants de l’opposition, de la mouvance présidentielle, des médiateurs nationaux et des partenaires au développement, dont les ambassadeurs des USA, de France et le chef de délégation de l’Union européenne en Guinée.

Pour l’opposition guinéenne, l’arrêté ministériel confirmant la mise en place officielle de ce comité, pouvant piloter le démarrage des travaux dudit dialogue, doit être rapidement publié.

«Nous vous confirmons que conformément à votre demande, la délégation de l’opposition républicaine sera bien présente à la prochaine réunion du cadre de dialogue», a rassuré M. Sylla de l’opposition.

[GARD align= »center »]

Les partis politiques membres de l’opposition guinéenne exigent le changement sur appel d’offre de l’actuel opérateur électoral (weymark), afin d’établir un fichier électoral propre et fiable, pour plus de transparence lors des élections présidentielles prévues en 2015 en Guinée.
Tous ces sujets feront l’objet du dialogue inclusif qui sera ouvert dans les prochains jours.

©Oeildafrique.com 

[wp_ad_camp_4]


Tags assigned to this article:
guinéepolitique

Related Articles

RDC: « Les concertations nationales sont irréversibles, c’est un cadre de dialogue » Aubin Minaku

La concertation nationale ou le dialogue national sont deux appellations qui divisent la classe politique congolaise. Depuis que le président

Les Mauritaniens appelés à trancher sur une réforme constitutionnelle controversée

[GARD align= »center »] Les Mauritaniens votent samedi pour un référendum constitutionnel controversé prévoyant notamment la suppression du Sénat, dans un climat

Présidentielle en Gambie: Yahya Jammeh face à une coalition de sept partis

[GARD align= »center »] Le scrutin présidentiel en Gambie se déroulera le 1er décembre 2016. L’APRC, parti au pouvoir depuis 1996, a

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*