Hollande au sommet de Dakar: «l’Afrique est non seulement dans l’Histoire», mais «le grand continent de l’avenir»

Hollande au sommet de Dakar: «l’Afrique est non seulement dans l’Histoire», mais «le grand continent de l’avenir»

 [GARD align= »center »]

François Hollande au sommet de Dakar : «l’Afrique est non seulement dans l’Histoire», mais «le grand continent de l’avenir»

François Hollande au sommet de Dakar : «l’Afrique est non seulement dans l’Histoire», mais «le grand continent de l’avenir»

Tout juste après la cérémonie de recueillement sur la tombe du premier président sénégalais, Léopold Sédar Senghor, le chef d’Etat français François Hollande a estimé samedi  à Dakar que l’Afrique  était «non seulement dans l’Histoire»  mais aussi  «le grand continent de l’avenir».

C’est une réponse à celui qui vient d’être élu à la tête de l’UMP, Nicolas Sarkozy. Le fameux discours de Dakar de 2007 a été balayé encore par François Hollande, qui participe au XVe sommet de la Francophonie.  «L’Afrique est non seulement dans l’Histoire », mais aussi «une partie de notre avenir».  Donc, Hollande s’inscrit en faux contre les propos de Nicolas Sarkozy.  

Ce dernier avait déclaré en 2007: «Le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles».

Le contexte de la déclaration de François Hollande intervient  après une question lui ayant été adressée sur la place dans l’Histoire de Léopold Sédar Senghor, premier président du Sénégal et un des fondateurs de la Francophonie, décédé en 2001, à la sortie du cimetière où il repose. «C’est un Africain qui a montré qu’il avait le sens de l’Histoire», tranche le président français, rappelant que l’Afrique est le berceau de l’humanité.

Pour François Hollande, l’Afrique montre qu’elle va être le grand continent de l’avenir.

«Parce c’est ici en Afrique que vont se produire les plus grandes évolutions: démographiques, qu’il va falloir maîtriser, économiques, parce c’est un continent plein de richesses et donc de potentialités de croissance. Et en enjeu pour l’expression du français», a-t-il énuméré.

François Hollande avait déjà pris le contre-pied du discours de Nicolas Sarkozy.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
dakarhollande

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Congo: le président chinois reparti pour Pékin après sa tournée africaine

Le président chinois Xi Jinping est reparti pour Pékin samedi après une visite de deux jours au Congo, dernière étape

Le président chinois Xi célèbre « l’amitié sincère » avec l’Afrique

Le président chinois Xi Jinping a célébré lundi « l’amitié sincère » entre son pays et l’Afrique, et promis un renforcement de

Libéria : Taylor paye pour ses crimes parmi les grands criminels en Grande-Bretagne

Charles Taylor est écroué depuis quelques mois en prison en Grande Bretagne. L’ancien président libérien accusé et condamné pour crimes

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*