Hollande-Kabila vs Hollande-Tshisekedi : Des gestes qui ne trompent pas

Hollande-Kabila vs Hollande-Tshisekedi : Des gestes qui ne trompent pas

En observant la position de la tête de monsieur Hollande et la position du président Kabila, je demande à mon étudiant en Communication de situer de quel côté se trouve le photographe.

De deux, le message entre les deux photos est clair si l’on s’en tient à la décoration respective des deux salles.

Hollande

Joseph Kabila et François Hollande à Kinshasa en marge du sommet de la Francophonie

Ci-dessus, les drapeaux de la France et de la RDCongo sont visibles. Cela donne un caractère officiel à l’entretien.

Il y a des fleurs sur la petite table au milieu.

Les vestes des deux pesonnalités sont boutonnées.

Les fauteuils évoquent une période glorieuse de l’art français.

Les deux présidents ont une position bien droite (virile) et se regardent dans les yeux par rapport à la position du photographe qui a bien fixé sur la pellicule l’oreille droite de Hollande et l’oreille gauche de Kabila.

Sur l’autre photo, ci-dessous, on dirait que monsieur Hollande a reçu la délégation de l’UDPS dans une salle d’attente d’un ministère, d’une entreprise ou d’une banque.

Hollande

François Hollande discute avec l’opposition congolaise le 13 octobre 2012. BERTRAND LANGLOIS / POOL / AFP

L’attitude de monsieur Hollande est celle de quelqu’un qui était en plein travail dans son bureau et qui en est sorti pour écouter les supplications de quelqu’un qui est venu le rencontrer pour une faveur.

Le décor n’est pas fleuri et le fait que le protocole ait fait asseoir une deuxième personne sur le même banc que monsieur Tshisekedi démontre que quiconque à la recherche d’un emploi serait reçu de la même façon.

Pourtant, c’est un chef de l’État autoproclamé que Hollande a reçu.

 

Elonga Adjadje Losanganya Lodi

 



Related Articles

RDCongo : les rebelles du M23 veulent s’inspirer des rebelles centrafricains

Jean-Marie Runiga, le responsable politique du Mouvement du 23 mars (M23), actif depuis mai dans l’est de la République démocratique

RDC-Les petits commerces siège gardés pour les nationaux

Le ministre de l’Économie et du commerce, Jean-Paul Nemoyato Bagebole, a adressé un ultimatum de trente jours à dater du 22 juin 2012 aux

RDC : la "fraude électorale" reconnue par 3 diplomates congolais

Signe du climat pesant qui règne dans la diplomatie congolaise : trois employés de haut rang de l’ambassade de République

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*