Hollande parle de son message pour la RDC lors du sommet de la Francophonie à Kinshasa.

Hollande parle de son message pour la RDC lors du sommet de la Francophonie à Kinshasa.
Hollande

François Hollande voit l’Afrique comme un continent d’avenir.
DR

Avant ses déplacements à Dakar au Sénégal puis à Kinshasa en RDC pour le Sommet de la francophonie, François Hollande a accordé une interview exclusive à RFI, France 24 et TV5 Monde. On retiendra ses déclarations sur la RDC:
– Un grand pays agressé à ses frontières.
– Refus de l’agression et la remise en question des frontières de la RDC.
– Des progrès notable sur la démocratie avec la reforme des institutions.
– S’entretenir avec le Président Kabila sur le Procès très attendu d’un militant qui a été assassiné et que sa famille, ses proches, ses amis demandent justice.

Il a ensuite poursuivit sur la fameuse Francafrique. Les temps ont changé, la France est maintenant désireuse à la fois de respecter tous ses interlocuteurs, mais aussi de leur dire la vérité. Cette vérité n’est pas celle de la France, c’est celle des droits fondamentaux, des libertés essentielles et de la démocratie. Sans oublié de rappeler l’importance de la France dans l’économie africaine. La diplomatie économique, c’est de faire en sorte que nous puissions avoir une place pour nos entreprises. D’ailleurs, elles l’occupent en Afrique. 20 % de l’économie en Afrique concernent des entreprises françaises. C’est donc une présence considérable. Mais moi je ne veux pas des passe-droits. C’est fini le temps des émissaires, des intermédiaires, de ce que nous pouvions emmener dans nos bagages.

Roger Musandji

 

 


Tags assigned to this article:
FrancophoniehollandeinterviewRDCvoyage

Related Articles

Congo: les Chinois vus parfois comme de meilleurs partenaires que les Européens

A quelques heures de la visite du nouveau président chinois Xi Jinping vendredi et samedi à Brazzaville, des Congolais s’enthousiasment

Le Sénégal va accueillir le 15e sommet de la Francophonie en 2014

Le Sénégal va accueillir le 15e sommet de la Francophonie en 2014, sur décision des chefs d’État et de gouvernement

L’Angola vote pour choisir un successeur au président dos Santos

Les Angolais ont commencé à voter mercredi pour choisir un successeur au président José Eduardo dos Santos, qui s’apprête à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*