Idriss Deby: «Nous ne reculerons jamais devant Boko Haram»

Idriss Deby: «Nous ne reculerons jamais devant Boko Haram»
Idriss Déby Itno

Le président tchadien Idriss Déby Itno|© flickr

Dans une première réaction à l’attentat-suicide qui a fait au moins 15 morts le 11 juillet au marché central de N’Djaména, le président tchadien, Idriss Deby a indiqué qu’il ne reculerait jamais devant Boko Haram.

Le Chef de l’Etat tchadien qui a engagé son armée dans la guerre contre les islamistes nigérians nourrit l’espoir de venir à bout des islamistes nigérians qui sèment la terreur dans la Région du Lac-Tchad.

« Nous ne reculerons jamais devant Boko Haram. Boko Haram finira par disparaître un jour de lui-même… Les attentats successifs ont causé des dizaines de morts, des centaines des blessés et 105 d’entre eux resteront handicapés toute leur vie», a-t-il dit dans son message à l’occasion de la fin du mois de jeûne du ramadan.

Peu avant l’attentat du 11 juillet, Boko Haram avait revendiqué une double attaque ayant fait 38 morts mi-juin à N’Djamena.

Mais depuis, les autorités tchadiennes ont renforcé la sécurité dans le pays interdisant sur tout le territoire le port du voile intégral. Ce procédé est régulièrement utilisé par Boko Haram pour dissimuler des explosifs lors d’attentats.  «Les mesures prises par le gouvernement doivent être appliquées. J’insiste sur le port de la burqa. Ça ne fait pas partie ni de notre société, ni de notre religion, ni de notre tradition. Là-dessus, je suis intraitable, les mesures doivent être appliquées dans toute leur rigueur», a martelé M. Deby Itno.

Pour le Président tchadien, les islamistes de Boko Haram sont des drogués, des fous et des illuminés. «Ces tueurs ont derrière eux des gens qui les financent, les entraînent et les équipent», soutient le chef de l’Etat tchadien.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Boko HaramIdriss DébyN'Djamena

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

RDC : Moïse Katumbi annonce son retour à Kinshasa « avec la dépouille » de Tshisekedi

[GARD align= »center »] L’opposant congolais Moïse Katumbi Chapwe a annoncé jeudi son retour au pays « avec la dépouille » d’Etienne Tshisekedi, le

La RDC va autoriser le départ de 32 enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo est prête à autoriser le départ dès la semaine prochaine de 32 enfants congolais adoptés

RDC: l’ONU demande à Kinshasa d’assurer des élections crédibles

Le chef de la mission de l’ONU en République démocratique du Congo (Monusco) a demandé mercredi à Kinshasa de garantir

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*