« IL FAUT CROIRE EN L’AFRIQUE MAIS PAS EN SES GOUVERNANTS »

« IL FAUT CROIRE EN L’AFRIQUE MAIS PAS EN SES GOUVERNANTS »

[GARD align= »center »]

Claudy Siar

Claudy Siar, présentateur de l’émission Couleurs Tropicales sur FRI

Ils n’accordent que peu de crédit aux africains eux-mêmes, à ces talents, « surdiplômés » ou non, engagés afin de construire l’Afrique. Les dirigeants africains et leurs clans, gangrénés par ce complexe conscient ou inconscient du colonisé, préfèrent toujours financer les projets portés par des européens et négligés ceux conçus par des africains, par les locaux. Cette caste de dirigeants accorde de très gros budgets pour des « forums/spectacles » organisés en Afrique.

Ces « barnums » n’apportent rien si ce n’est flatter les égaux de ceux qui payent!!… « Les flatteurs vivent aux dépens de ceux qui les écoutent ». Aucune valeur ajoutée pour le pays organisateur!!!… Juste des millions qui s’envolent… (et n’oublions pas les commissions pour les « facilitateurs »…toi même tu sais!)

En Europe, certains s’en amusent et tentent leur chance auprès de ces dirigeants. En règle générale, les européens prendront toujours les marchés et quelques millions d’euros… Les africains eux n’auront même pas l’honneur d’être reçu afin de défendre la pertinence de leurs projets… « Peaux noires et masques blancs » écrivait Frantz Fanon, un ouvrage que devrait lire tout homme de pouvoir en poste en Afrique!

[GARD align= »center »]

Ils sont incapables de mesurer les conséquences de leur manque de vision, de ce manque de respect pour eux mêmes et leurs populations. Triste continent sauvé par l’extraordinaire volonté de gagner des peuples que les dirigeants trahissent à chaque fois qu’ils dilapident pour eux et leurs complices, les deniers publics… A suivre

Par Claudy Siar


Tags assigned to this article:
afriqueanalyseClaudy Siar

Related Articles

La diaspora oriente mal le peuple avec son fanatisme irraisonnée

Par Patrick Mbeko Je ne demanderai jamais aux compatriotes restés au pays de voter pour ces politichiens au service du

Les minerais de l’Est de la RD Congo

Dans une Lettre ouverte à l’attention des gouvernements, entreprises, organisations non gouvernementales et autres acteurs politiques, il est rappelé que

Déstabilisation de la RD Congo: Quand la communication fait défaut.

Depuis 1997, la RD Congo connaît la guerre la plus meurtrière de l’histoire de l’humanité. Plus de 8 millions des

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Yvon
    Yvon 15 février, 2014, 22:39

    Effectivement. L’Afrique, il faut y croire, mais il faut un vrai « Tsunami » émotionnel, culturel, politique, non seulement pour ses dirigeants, mais pour les autres intellectuels, qui seront les dirigeants de demain. C’est ce que je décrit dans mon ouvrage « Africain, Honteux et Heureux de l’être », parut chez l’harmattan.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*