Immigration: La chrétienne soudanaise Meriam Ishag s’est exilée à Rome

Immigration: La chrétienne soudanaise Meriam Ishag s’est exilée à Rome

[GARD align= »center »]

Meriam Ishag

La chrétienne soudanaise Meriam Ishag s’est exilée à Rome

Après de nombreuses péripéties, la chrétienne soudanaise, accusée d’avoir renié l’islam, s’est exilée. Son avion a atterri jeudi à Rome.

Meriam Ishag est née d’un père musulman et a épousé un chrétien. Au nom de la loi islamique, elle a été condamnée à mort par pendaison pour avoir refusé de renoncer au christianisme. La cour d’appel de Khartoum l’avait finalement jugée non coupable et l’avait libérée.

[GARD align= »center »]

Une libération qui n’a pas été entière pour la jeune femme et sa famille. Au lendemain de sa sortie de prison, Meriam Ishag était de nouveau arrêtée à l’aéroport avant d’être à nouveau libérée. Elle avait ensuite trouvé refuge à l’ambassade des Etats-Unis.

Elle a pu quitter Khartoum avec son époux Daniel Wani accompagnés du vice-ministre italien des Affaires étrangères Lapo Pistelli.

Baba Mballo
Oeildafrique.com

[wp_ad_camp_4]

 

Baba Mballo

Baba Mballo

Journaliste à oeil d'Afrique, basé à Dakar (Sénégal)


Tags assigned to this article:
Meriam Ishag

Related Articles

Ghana : Des compteurs électriques prépayés dans les résidences officielles des ministres

Plus rien ne sera comme avant au Ghana. Face aux enjeux de la nouvelle augmentation du cout de l’électricité, le

La liberté qui se donne

Vous avez à l’image le dernier président blanc de l’Afrique du sud Frederik De Klerk. Il tient un journal qui

« L’actualité africaine en 5 titres » du 22 octobre 2016

[GARD align= »center »] Cameroun: 55 morts, 600 blessés dans le déraillement d’un train Cinquante-cinq personnes ont péri et près de 600

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Ubukama
    Ubukama 26 juillet, 2014, 18:01

    Mais les noirs n’ont aucune parenté avec les religiins blanches abrahamiques. Aucune loi islamique ni chrétienne ni juive est autorisée à condamner un noir sous prétexte qu’il a renié l’une des religions abrahamiqies car aucun noir ici-bas est appelé à être chrétien, ou musulman ou juif. Il en est de même pour les pratiques religieuses exogènes surtout esclavagistes et colonialistes. Ces dernières n’ont aucune existence et signification dans les traitons et coutumes noires.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*