Immigration: Le Maroc lance une opération exceptionnelle de régularisation de la situation des étrangers

Immigration: Le Maroc lance une opération exceptionnelle de régularisation de la situation des étrangers
Maroc au Immigration

(Photo d’archive utilisée juste a titre d’illustration)

Le Maroc lance une opération exceptionnelle de régularisation de la situation des étrangers en séjour irrégulier au Maroc qui débutera le 1er janvier 2014 pour prendre fin le 31 décembre de la même année, a-t-on appris auprès de source officielle.

A cet effet, des « bureaux des étrangers » dotés de moyens humains et matériels adéquats seront créés au niveau de chaque préfecture et province du Royaume pour recevoir et valider les demandes de régularisation, a indiqué le ministère Chargé des Marocains Résidant à l’étranger et des Affaires de la Migration.

Une commission nationale de recours sera également instituée avec la participation du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), a ajouté le ministère, notant que l’opération exceptionnelle de régularisation concernera six catégories d’étrangers.

Il s’agit des étrangers conjoints de ressortissants marocains justifiant d’au moins 2 ans de vie commune, des étrangers conjoints d’autres étrangers en résidence régulière au Maroc et justifiant d’au moins 4 ans de vie commune, des enfants issus des deux cas susvisés, des étrangers disposant de contrats de travail effectifs d’au moins 2 ans, des étrangers justifiant de 5 ans de résidence continue au Maroc, et des étrangers atteints de maladies graves et se trouvant sur le territoire national avant le 31 décembre 2013.

Par ailleurs, il sera procédé également à la régularisation des demandeurs d’asile reconnus par la représentation du Haut Commissariat aux Réfugiés au Maroc et le bureau des réfugiés et des apatrides relevant dumMinistère des Affaires étrangères et de la Coopération (environ 850 personnes).

Une commission ad hoc pilotée par la Délégation interministérielle aux Droits de l’Homme a été constituée pour la mise à niveau de la législation nationale relative au droit d’asile, au séjour et droits des étrangers et à la traite des êtres humains.

Les associations nationales actives dans le domaine des Droits de l’Homme seront étroitement associées à cette démarche pour assister les personnes concernées par les opérations de régularisation, conclut la même source.

Avec l’APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
immigrationMaroc

Related Articles

Extrémistes en Libye et Al-Qaïda: des affinités mais pas d'affiliation

Profitant de l’anarchie sécuritaire, des groupes se revendiquant de l’idéologie d’Al-Qaïda prolifèrent en Libye mais le réseau dont l’un des

Maroc: au centre d’une polémique, le ministre des Sports prêt à « démissionner »

[GARD align= »center »] Le ministre marocain des Sports, Mohamed Ouzzine, s’est dit prêt jeudi à « assumer sa responsabilité » et à « démissionner »,

Le président Bouteflika sera de retour au plus tard dans 7 jours

Le président Abdelaziz Bouteflika hospitalisé samedi en France à la suite d’un mini AVC sera de retour en Algérie au

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*