Incendie à la frontière RDC-Zambie: quatre morts et dix blessés

Incendie à la frontière RDC-Zambie: quatre morts et dix blessés

 [GARD align= »center »]

Image d'archive

Image d’archive

Quatre personnes ont péri et dix ont été blessées dans un gigantesque incendie survenu lundi soir à la frontière entre la République démocratique du Congo et la Zambie, selon un nouveau bilan obtenu mardi de sources officielle et hospitalière.

Le drame est survenu sur un parking douanier de Kasumbalesa, poste-frontière congolais à environ 90 km au sud de Lubumbashi, deuxième ville du Congo et capitale de la province minière du Katanga (sud-est).

Le bilan est de deux morts et douze blessés, a déclaré à la presse le vice-gouverneur de la province, Guibert Paul Yav Tshibal, ajoutant que 48 véhicules avaient été calcinés.

Selon une source hospitalière, deux blessés qui avaient été admis dans un état désespéré à Lubumbashi sont décédés après l’annonce du vice-gouverneur.

Les personnes décédées sont deux Zimbabwéens, un Tanzanien et un Zambien, selon une source sécuritaire.

Lundi soir, un responsable local avait fait état de deux personnes tuées et 10 brûlées, dont sept très grièvement.

L’incendie s’était déclaré lundi à 17H00 (15H00 GMT) à une quinzaine de kilomètres de la frontière sur le parking d’un bâtiment de la Direction générale des douanes et accises (DGDA), où les routiers doivent s’acquitter d’une taxe avant de rallier Lubumbashi.

Selon les premiers résultats de l’enquête présentés par M. Yav, le drame a été provoqué par une collision entre deux camions, qui a entraîné une fuite de la citerne d’un des deux véhicules remplie d’essence: le carburant s’est répandu à terre et a pris feu à proximité des foyers à bois utilisés par d’autres chauffeurs pour leur cuisine.

Des centaines de camions transitent chaque jour par Kasumbalesa, seul point de passage officiel pour la sortie du minerai extrait des mines du Katanga et le ravitaillement de Lubumbashi et de sa région en produits, fournitures ou marchandises venus de toute l’Afrique australe.

En dépit de la poursuite du feu mardi, l’activité au poste de la DGDA est revenue à la normale, tout comme le trafic entre la frontière et Lubumbashi.

Saïd Hillaly, gérant du parking, a indiqué que 271 camions présents sur ce parking de près de 2 kilomètres carrés avaient échappé à l’incendie.

Les dégâts matériels se chiffrent certainement à plusieurs millions de dollars, a-t-il dit, ajoutant que les dommages seraient indemnisés par l’assurance du parking.

Vers 21H00 (19H00 GMT), a indiqué M. Hillaly, les pompiers continuaient de lutter contre le feu.

Dans l’après-midi, neuf camions contenant des produits inflammables se consumaient toujours, selon un journaliste de l’AFP.

AFP


Tags assigned to this article:
RDCzambie

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

RDC : Que retenir de la journée du 23 septembre ?

[GARD align= »center »] Qu’est ce qui se passé ce vendredi 23 septembre en République Démocratique du Congo ? Petit récapitulatif.   Décidemment

RDC : L’opposant Pierre-Jacques Chalupa et près de 400 autres prisonniers bénéficient d’une grâce présidentielle

La prison centrale de Makala a connu une purge ce vendredi 22 novembre à la remise en liberté de près

Faiblesse d’accès au service d’assainissement en RDC : quelles solutions suggérées ?

En 2002, l’assainissement a été intégré aux Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et plus spécifiquement à l’OMD 7,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*