Inde, une rappeuse dénonce la multinationale Unilever

La Rappeuse Sofia

La Rappeuse Sofia Ashraf

Sofia Ashraf, une jeune rappeuse indienne et néanmoins militante détourne “Anaconda” de Nicki Minaj  pour dénoncer  les dégâts de pollutions causés par la firme Unilever.

La rappeuse de 27 ans, avait par ailleurs milité contre l’accident industriel de Bhopal (1984) qui a fait entre 20 et 25 000 morts.  La jeune artiste est de nouveau en campagne en soutien à la pétition lancée par l’ONG Jhatkaa qui réclame à la multinationale Unilever de prendre leurs responsabilités concernant les déchets toxiques qu’ils ont déversés à Kodaicanal en 2001 et qui continuent à faire des victimes.

Dans la région de Kodaicanal, au sud de l’Inde, il y a 14 ans, une usine d’Unilever avait gravement pollué la forêt environnante en y déposant des déchets de mercure toxiques faisant 45 morts dont 12 enfants recensés à ce jour. Suite à ce scandale, Unilever avait fermé le site mais n’a jusqu’à présent pas entièrement nettoyé le mercure qui continue d’empoisonner les terres et l’eau de Kodaicanal. Plusieurs anciens travailleurs de l’usine souffrent de graves problèmes de santé qu’ils attribuent à leur exposition au mercure. 28 anciens travailleurs de cette usine sont morts suite à cette exposition au mercure dont regorge le sol de la ville qui s’infiltre dans la nature et qui se loge dans la chair des poissons des rives avoisinantes, les conséquences de cette pollution sont visibles sur les nombreuses naissances d’enfants nés avec des malformations.

Univerland est la filiale qui regroupe Knorr, Ben & Jerry’s, Lipton, Amora, Axe, Cif, Omo, Monsavon, Cajoline et bien d’autres… Elle s’était déjà exprimée sur le tristement célèbre cas de Bhopal (1984), autre accident industriel emportant 20 à 25 000 personnes…

Le titre “Kodaikanal Won’t“ compte près de 3 millions de vues en l’espace d’une dizaine de jours. Le message de Sofia Ashraf a si bien été entendu que  la société Univeler s’est senti contrainte de répondre dans leur communiqué dans lequel la multinationale continue à nier toute responsabilité sur le triste sort que subit la population de kodaicanal et rajoute même que le nécessaire a été fait quant à l’assainissement des terres sur lesquelles ils y avaient déposé leurs déchets de mercure.

Naïma Ounane

© OEIL D’AFRIQUE

 Contacter nous: redaction@oeildafrique.com

 

Naïma OUNANE

Naïma OUNANE

Journaliste à Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
IndeSofia AshrafUnilever

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Assad: la paix reviendra quand l’Occident cessera de « soutenir les terroristes »

[GARD align= »center »] Le président syrien Bachar al-Assad a affirmé que la paix reviendrait dans son pays quand l’Occident et l’Arabie

Poutine peut prendre Kiev en deux semaines : le Kremlin s’explique

 [GARD align= »center »] Le Kremlin s’est déclaré mardi prêt à rendre public l’enregistrement de la conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et

Les Etats-Unis offrent 10 millions de dollars pour la capture d’un chef pakistanais

SLAMABAD – Les Etats-Unis ont placé sur leur liste des terroristes les plus recherchés le chef d’un groupe pakistanais accusé

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*