Interview – Jean Ping : « J’ai obtenu des garanties pour le recomptage »

Après plusieurs jours d’incertitudes, Jean Ping a finalement déposé un recours auprès de la cour constitutionnelle afin de contester les résultats de l’élection présidentielle du 27 août 2016 qui a vu le président sortant, candidat à sa propre succession, Ali Bongo être déclaré vainqueur.

Dans cet entretien accordé à Oeil d’Afrique, Jean Ping explique les raisons de sa démarche auprès d’une juridiction qu’il dit être au service du pouvoir. Monsieur Ping réagit également aux accusations de détention d’armes et de soutiens venus de la Côte d’Ivoire et du Congo.

 

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
ali bongogaboninterviewjean ping

[fbcomments]

Related Articles

Gabon: La Police disperse une marche de l’opposition contre Ali Bongo

 [GARD align= »center »] Les forces de l’ordre ont dispersé à coup de grenades lacrymogènes une marche du Front de l’opposition pour

Gabon: le ministre de la Justice, Séraphin Moundounga, annonce sa démission

[GARD align= »center »] Le ministre de la Justice du Gabon et deuxième vice-Premier ministre, Séraphin Moundounga, a annoncé qu’il démissionnnait lundi

Gabon : Ali Bongo bénéficiera du soutien d’une vingtaine de partis pour la présidentielle de 2016

[GARD align= »center »] La course à l’élection présidentielle de 2016 au Gabon est déjà lancée avec des campagnes de soutien aux

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*