Istanbul : un policier turc tué par un membre présumé de Daech

Un policier a été tué dimanche soir à coups de couteau aux abords d’un commissariat d’Istanbul par un membre présumé du groupe Etat islamique qui venait d’être interpellé, a rapporté l’agence progouvernementale Anadolu. Le suspect, qui était soupçonné de préparer un attentat, a été abattu par les forces de l’ordre.

L’agence privée Dogan précise que l’homme était soupçonné de préparer un attentat-suicide. Les faits ont eu lieu peu avant 23h heure locale, alors que l’assaillant était descendu du véhicule des forces de l’ordre et était en train d’être conduit à sa cellule, selon la même source.

Le policier a succombé à ses blessures après avoir été évacué par une ambulance. Plusieurs médias s’interrogent sur la manière dont l’homme avait pu être en possession d’un couteau malgré son interpellation.

La Turquie a été frappée depuis deux ans par de nombreux attentats meurtriers attribués ou revendiqués par l’EI, dont le dernier en date a fait 39 morts dans une discothèque la nuit du Nouvel An. Depuis, les djihadistes n’ont commis aucune attaque sur le sol turc, mais les autorités procèdent régulièrement à l’arrestation de « terroristes » présumés et les mesures de sécurité restent maximales.

(Avec AFP)

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
DaechIstanbul

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Inde: un professeur congolais tué à coups de pierre à New Delhi

[GARD align= »center »] Un jeune professeur congolais a été tué à coup de pierres et de briques par trois hommes à

Egypte -Turquie: Erdogan refuse de respecter des dirigeants mis en place par les militaires

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi qu’il ne respecterait jamais des dirigeants installés par les militaires,

Débat présidentiel américain: Romney à l’offensive face au favori Obama

Le candidat républicain Mitt Romney, à l’aise et déterminé, est passé à l’offensive mercredi lors de son premier débat à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*