IVe édition du Rebranding Africa Forum: les systèmes financiers africains au coeur des débats à Bruxelles

Thierry Hot, fondateur du Rebranding Africa Forum. 13/10/2016

Thierry Hot, fondateur du Rebranding Africa Forum. 13/10/2016

Le IVe Rebranding Africa Forum (RAF) s’ouvre officiellement le 06 octobre prochain à Bruxelles. Pour cette année, le RAF, qui en est à sa quatrième édition, attend environ 500 participants venus d’horizons divers. Pendant deux jours, les débats seront axés sur les systèmes financiers africains.

Le monde africain des finances s’apprête à vivre la quatrième édition du Rebranding Africa Forum (RAF), prévue à Bruxelles à partir du 06 octobre prochain. Après les précédentes éditions qui avaient mis le focus sur les potentialités économiques du continent, les organisateurs s’intéressent désormais, pour cette année, aux systèmes financiers africains. D’où le thème: «Enjeux et défis des systèmes financiers africains face au dividende démographique» soumis à quelque 500 participants du monde financier, économique, politique et scientifique. Selon les organisateurs, les conclusions attendues de ces échanges sont de créer des synergies et partenariats susceptibles de faire profiter le continent africain du bonus démographique.

La population africaine, qui compte actuellement 1,2 milliard d’habitants, est estimée à 3 milliards en 2050. Et pour les organisateurs du RAF, investir dans le capital humain, a pour objectif de clarifier le débat sur la nécessité ou non pour l’Afrique de viser un dividende démographique afin de doter le continent africain d’un capital humain à la mesure de son désir d’émergence. D’où l’objet du premier panel suivi d’un deuxième sur le pari agro-industriel, qui consiste à réfléchir sur le rôle actif des systèmes financiers africains dans l’essor agro-industriel. Le troisième panel va aborder les opportunités du marché des services et la question du financement de services adaptés au pouvoir d’achat et aux réalités culturelles de l’Afrique. Le RAF se déroule durant deux jours, et s’achèvera sur un tableau d’hommages.

Oeil d’Afrique


Tags assigned to this article:
économieRebranding Africa Forum

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Au Nigeria, le secteur aérien est dans la tourmente

[GARD align= »center »] Le Nigeria se rêvait en hub régional, mais rien ne va plus pour le secteur plombé par la

Afrique du sud: le géant minier Amplats va supprimer 14 000 emplois

Le groupe Anglo American Platinum (Amplats), durement touché par les grèves dans les mines sud-africaines en 2012, a annoncé mardi

Gabon: l’Etat veut reprendre en main l’exploitation de l’or

[GARD align= »center »] Profond de quatre mètres, le trou a été creusé à la force du poignet comme des dizaines d’autres

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*