Jamel Debouze ne sera pas autorisé à jouer en Algérie

Jamel Debouze ne sera pas autorisé à jouer en Algérie

Jamel Debouze ne sera pas autorisé à donner ses deux spectacles, prévus le 25 et 27 avril en Algérie. L’interdiction serait due à des motifs administratifs, selon un journal algérien.

Les spectacles que devait donner le comédien Jamel Debouze en Algérie sont menacés. Le quotidien algérien en langue arabe Echorouk, visiblement hostile à la tenue de ce spectacle, a égrené mardi soir sur son site internet une série de reproches qui montrent clairement que la tenue des spectacles est mise en cause.

Initialement, Jamel Debouze, très apprécié en Algérie, devait se produire le 25 avril à l’hôtel Méridien à Oran, puis le 27 à l’hôtel Hilton à Alger. Les premières critiques sur les réseaux sociaux ont commencé dès l’annonce du prix du spectacle, fixé à 5.000 dinars (50 euros), une somme considérée élevée en Algérie.

Mais le journal Echorouk a placé la question  sur un autre terrain. Il a reproché à Jamel Debouze de s’être rendu en visite en Israël, et d’avoir « prié devant le mur des lamentations ». Les images de Jamel Debouze, publiées par un hebdomadaire français, ont « provoqué la colère des algériens », qui l’ont exprimé sur les réseaux sociaux, et demandé « d’interdire à ce comédien de se rendre en Algérie, pour qu’il devienne un exemple pour tout artiste qui soutient l’entité sioniste, l’ennemi numéro un des arabes et des musulmans », selon le journal.

« Appliquer la loi »

Le quotidien affirme également que le comédien va se rendre en Algérie avec un visa de tourisme, et non un visa de travail, ce qui met l’organisateur du spectacle, « Ting Box », « dans  une impasse ».

D’autre part, l’organisateur du spectacle n’avait toujours pas demandé les autorisations nécessaires, mardi. Cette entreprise « ne possède même pas d’agrément pour organiser des spectacles, ce qui constitue une violation de la loi», selon le journal. Le ministère algérien de la culture a agréé 28 agences de spectacles, mais celle qui organise le spectacle de Jamel Debouze n’en fait pas partie. Le ministère a demandé, en conséquence, « aux autorités de la wilaya d’Alger d’appliquer la loi », ce qui signifie l’interdiction du spectacle.

Très connu en Algérie, Jamel Debouze a notamment donné un coup de pouce à un comédien algérien devenu depuis célèbre, Abdelkader « Secteur ». Jamel Debouze lui-même n’est toutefois pas familier de l’Algérie. Sa venue était très attendue, notamment après le succès qu’a obtenu Dieudonné, plus familier d’Alger, et le rôle que Jamel a joué dans le film « Indigènes » de Rachid Bouchareb, retraçant la saga d’une famille d’émigrés et son basculement dans le mouvement national.

 

Source: Maghreb Emergent


Tags assigned to this article:
algerieJamel Debouzespéctacle

Related Articles

Top 10 des danses africaines les plus populaires

[GARD align= »center »] Les danses africaines sont nombreuses et font la fierté de leur pays d’origine. Du Ndombolo pour la RD

Algérie: 4 ème séminaire de haut niveau sur la Paix et la Sécurité en Afrique

[GARD align= »center »] Le ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la coopération internationale, Moussa Faki Mahamat, président du

Brazzaville: Studio d’art, un espace pour promouvoir la danse et le théâtre

Pour la première fois au Congo-Brazzaville, une école ouvre à tous ses portes pour ce genre d’activités Depuis le 1er octobre,

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Espoir BACHOKE
    Espoir BACHOKE 25 avril, 2013, 23:28

    Mr Jamel Debbouzze,
    Welcome in DRC…come to perform your shows here, may be you’re gonna get more money.
    We are too fan of you

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*