Jeux africains de Brazzaville: après un compromis, la RDC accède au site du tournoi

Jeux africains de Brazzaville: après un compromis, la RDC accède au site du tournoi
Le Complexe sportif de la Concorde de Kintélé à Brazzaville

Le Complexe sportif de la Concorde de Kintélé à Brazzaville

Les athlètes congolais ont finalement accédé au site du tournoi des jeux africains de Brazzaville. En début de semaine, la RDC s’était vue refuser l’accès au motif qu’elle devait 220 mille dollars américains à l’organisateur du tournoi.

Ils sont enfin là. A Kintélé, une périphérie de Brazzaville, qui abrite les  11èmes Jeux africains, les athlètes congolais commencent à prendre leur quartier. Ce moment arrive après avoir été interdit d’accès au site du tournoi, au motif que la RDC a accusé un retard de paiement  de 220 000 dollars américains à l’Union africaine, l’organisation faîtière. Selon Franck Mukendi Tshimanga, trésorier adjoint du Comité olympique congolais interrogé par Radio Okapi, la première délégation d’athlètes congolais a commencé à accéder au site des Jeux africains à Kintélé au Congo-Brazzaville jeudi 3 septembre.  

Sans donner plus de détails, Franck Mukendi Tshimanga, a indiqué qu’un compromis a été trouvé entre le gouvernement congolais et l’Union africaine.

Une autre délégation de la RDC qui attendait la fin du litige avant de se rendre à Brazzaville doit quitter Kinshasa en début d’après-midi.

D’ici samedi, tous les athlètes de la RDC doivent arriver au site du tournoi.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
brazzavilleJeux africainsRDC

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

La Grande Marche des Mamans Congolaises sur France O

    Marie Inyongo, présidente de l’AJES et organisatrice de la marche Paris-Bruxelles pour dénoncer les viols à l’est du Congo

Centrafrique: l’Afrique centrale promet 2.000 hommes pour stabiliser le pays

Les dirigeants d’Afrique centrale réunis en sommet extraordinaire sur la Centrafrique ont promis jeudi à N’Djamena de porter à 2.000

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

[GARD align= »center »] Une sévère pénurie de carburants au Burundi affecte durement la vie quotidienne de la population et frappe de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*