Jirès Kembo Ekoko pourrait accepter une séléction avec la RDC

Jirès Kembo Ekoko pourrait accepter une séléction avec la RDC
Jirès Kembo Ekoko

Jires Kembo

L’ancien joueur du Stade Rennais reconnaît que son départ pour Dubai diminue ses chances d’être appelé en équipe de France. Et il pense aussi, même si c’est encore tôt, à la possibilité de se tourner vers le pays de son père Jean Kembo. L’attaquant français de souche congolaise, Jirès Kembo Ekoko (24 ans), a quitté Stade Rennais et la Ligue 1 française pour Al Ain à Dubai dans les Émirats Arabes Unis.

Le fils du regretté ancien attaquant international zaïrois de l’AS Vita Club Jean Kembo Uba Kembo a été bien accueilli dans son nouveau club. « Franchement, j’ai reçu un très bon accueil. Je ne m’attendais pas à ça. Dès l’aéroport, il y avait beaucoup de supporters et de nombreux dirigeants du club. Ensuite, j’ai retrouvé mes équipiers que j’avais déjà croisés en Espagne, il y a dix jours. Humainement, c’est vraiment très agréable. Sur le plan sportif, c’est encore mieux que ce que l’on m’avait présenté. Franchement, c’est du top niveau au niveau des infrastructures. Je suis impressionné également par les moyens ultra-modernes qui sont à la disposition du staff médical », déclare-t-il dans une interview accordée à Ouest-France.

Le joueur reconnaît que le choix de quitter l’Europe pour Dubai l’éloigne d’une éventuelle sélection en équipe de France. « Je sais qu’en partant là-bas, je n’ai pas beaucoup de chance d’intégrer les Bleus ». Et lorsqu’on lui demande s’il pourrait se tourner vers la sélection de la RDC, il répond en ces termes : « J’y pense mais pour l’instant, c’est encore trop tôt. On verra tout cela lorsque je serai bien installé à Dubaï ».

Et par rapport à son choix pour Al Ain de Dubai, Jirès Kembo se projette plutôt dans l’avenir : « Je fais un autre choix. Regardez ce qui se passe en Espagne où, la saison dernière, nombre de clubs ont connu de gros problèmes financiers. En France, hormis le PSG, c’est aussi très compliqué. Je me dis que demain, l’avenir du foot, il est peut-être du côté des Émirats Arabes, du Qatar… Peut-être que je me trompe. On verra ».

Jirès Kembo Ekoko fait parti des binationaux assez souvent convoqués dans la sélection de la RDC. Mais il n’a encore pas répondu à une invitation du staff technique des Léopards, ainsi que le milieu de terrain Arnold Mvuemba qui vient de quitter Lorient pour Lyon.

Le sélectionneur Claude Le Roy avait repris le désormais ex-attaquant du Stade Rennais sur la liste de quarante-cinq joueurs préconvoqués pour la préparation du match aller du dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations contre la Guinée équatoriale. L’incertitude grandissante de sa convocation en équipe de France va peut-être l’amener à jouer au sein les Léopards de la RDC comme le fit son défunt père, Jean Kembo Uba Kembo.

Martin E. Mabada

 


Tags assigned to this article:
équipefootballRDCsélection

Related Articles

Demi-finales Ligue des champions : Explosives retrouvailles TP Mazembe /Espérance

Le TP Mazembe de la RD Congo reçoit, dimanche à Lubumbashi, son homologue tunisien de l’Espérance Tunis pour une demi-finale

Supercoupe d’Europe : l’Atletico Madrid humilie Chelsea !

Les Londoniens n’ont pas su gérer Falcao dont le triplé offre la Super Coupe de l’UEFA aux Espagnols. Le Club

Mondial 2014 : Fortunes diverses pour les pays africains lors de la journée FIFA de mars

[GARD align= »center »] La Coupe du Monde Brésil 2014 s’ouvre dans moins de 100 jours. Toutes les équipes qualifiées se préparent

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*