John Kerry à Kinshasa: Réactions des leaders politique de la diaspora congolaise

John Kerry à Kinshasa: Réactions des leaders politique de la diaspora congolaise

[GARD align= »center »]

De gauche à droit Eric Mulalu, Emmanuel Ilunga, Georges Alula

De gauche à droit Eric Mulalu, Emmanuel Ilunga, Georges Alula

Le secrétaire d’Etats américain John Kerry était porteur d’un message du président Barack Obama pour son homologue congolais, Joseph Kabila. Un message qui a permis à une partie de la classe politique congolaise de voir par là, la confirmation du mandat de celui qui dirige la République Démocratique du Congo  (RDC) depuis 14 ans. Et pour d’autres un jeu de dupe qu’ils dénoncent.

Au sein de la diaspora congolaise des leaders politique se préparer pour les futures élections de 2016. Emmanuel Ilunga pour l’ARP (Action Républicaine pour le Progrès), Georges Alula pour l’UNIC (Union Nationale pour l’intégrité du Congo) et Eric Mulala pour RDC Wake UP et CUP ont répondu à nos questions et décrypté le message américain.

Roger Musandji
Paris – Oeildafrique.com

 

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
John KerrykabilakinshasapolitiqueRDCusa

Related Articles

RDC : Pour Elikia MBokolo, les élections ne pourront pas se tenir en avril 2018

[GARD align= »center »] L’historien congolais, Elikia MBokolo, observateur de la scène politique congolaise s’est prononcé sur le dialogue politique national organisé

RDC : décès de l’ancien président de la CENI l’Abbé Malu Malu

[GARD align= »center »] La nouvelle est tombée depuis ce mercredi. Appollinaire Malu-Malu n’est plus. L’ancien président de la Commission électorale nationale

L’occupation de la RD Congo par le Rwanda: une stratégie mürement pensée et froidement appliquée

Tiré du livre  Le Canada dans les guerres en Afrique centrale, génocides et pillages des ressources minières du Congo par

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*