Joseph Antoine Bell: Albert Ebossé « a été agressé par l’un des loubards du président du club»

Joseph Antoine Bell: Albert Ebossé « a été agressé par l’un des loubards du président du club»

 [GARD align= »center »]

Joseph Antoine Bell: Albert Ebossé «a été agressé par l'un des loubards du président du club» | Montage Oeildafrique.com

Joseph Antoine Bell: Albert Ebossé «a été agressé par l’un des loubards du président du club» | Montage Oeildafrique.com

L’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé décédé le 23 août dernier à l’issue de la défaite à domicile de son équipe face à l’USM Alger (2-1) ne serait pas mort suite à un coup de projectile lancé des tribunes. C’est la position de l’ancien footballeur professionnel franco-camerounais, Joseph Antoine Bell, consultant pour Africa 24 et RFI.

L’ancien gardien de but a estimé que la mort d’Albert Ebossé est rattaché au «fonctionnement de la Fédération algérienne de football (FAF) et assure que le jeune attaquant a été assassiné par un des loubards du Président de son club,  Mohand Chérif Hannachi».

«Tout le monde a dit que le jeune Ebossé était victime d’un projectile jeté sur le terrain… J’ai reçu des informations qui disent qu’Ebossé n’est pas mort sur le terrain de football. Il est allé dans les vestiaires et y a été agressé par l’un des loubards du président du club. Ça devient donc véritablement un assassinat», a déclaré Joseph Antoine Bell.

L’ancien gardien de l’OM et des Girondins de Bordeaux s’inscrit en faux contre les résultats de l’autopsie commanditée à la suite de la mort du joueur.

« Ebossé serait forcément décédé d’un traumatisme crânien mais le rapport ne précise pas que c’était dû à un projectile lancé… Il y a des images qui le montrent en train de sortir du terrain… Si Ebossé avait reçu un projectile sur le terrain, on aurait eu des images de quelqu’un couché, allongé sur l’aire de jeu, or ce n’est pas le cas», a déploré M. Bell.

Albert Ebossé a rejoint la JS Kabylie en 2013, atteignant la finale la coupe d’Algérie 2014, avant de terminer vice-champion d’Algérie. Avec ses 17 réalisations, il remporte le titre de meilleur buteur du championnat 2013-2014. Sa dépouille a été ramenée dans le week-end au Cameroun pour inhumation.

Didier Assogba
©Oeildafrique.com

[wp_ad_camp_3]

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
Albert EbosséJoseph Antoine Bell

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Burundi : Pierre Nkurunziza fait renvoyer 234 élèves d’un collège communal

[GARD align= »center »] Les autorités burundaises ont fait renvoyer mardi 234 élèves d’un collègue communal du pays. Il est reproché à

Centrafrique : François Bozizé persona non grata au Cameroun et expulsé du pays

[GARD align= »center »] Les autorités camerounaises viennent d’expulser l’ancien président de la Centrafrique, François Bozizé, qui était revenu récemment au Cameroun

Congo: Hollande met en garde Sassou N’guesso sur une réforme constitutionnelle

© Dominique Faget, AFP | François Hollande et Denis Sassou-Nguesso, mardi 7 juillet 2015, à Paris Le président du Congo-Brazzaville,

3c ommentaires

Espace commentaire
  1. kabore
    kabore 2 septembre, 2014, 19:41

    Alors ,que la justice tienne compte de ces éléments et sanctionne fortement ces ordures d’une bassesse morale dont le monde n’en a vraiment pas besoin. Paix à l’âme du Lion Ebossé ! Amen !

    Répondre à ce commentaire
  2. tandia
    tandia 4 septembre, 2014, 12:02

    Que la justice soit faite .
    La fifa doit lourdement sanctionner la fédé algerienne de foot.

    Répondre à ce commentaire
  3. yanga
    yanga 16 décembre, 2014, 13:22

    Pr avoir vécu pendant des années ds ce pays de merde qu’est l’Algérie, je ss cmt ces racistes fonctionnent. Pr eux ls noirs ne sont rien, c’était insupportable q1 noir soit plus valorisé, arabe race maudite, c ‘est ds gens ss éducation, ils l’ont tué froidement.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*