Journée de vote au Gabon: Interviews des électeurs et réactions lors du dépouillement

Les électeurs gabonais ont commencé à voter samedi pour élire leur président dans un scrutin à un seul tour mettant aux prises deux favoris, le chef de l’Etat sortant, Ali Bongo Ondimba et l’ancien président de la Commission de l’Union africaine Jean Ping.

Parmi les nombreux gabonais venu accomplir leur devoir citoyen, deux jeunes librevillois votent pour la première fois.

Pour le respect du résultat final

Au coeur de l’élection présidentielle, Oeil d’Afrique interview les électeurs restés tard pour surveiller le dépouillement des bulletins de vote.  « Je suis vraiment ravi de voir le calme. Nous avons voter dans le calme. Je suis également venu surveiller et me rassurer du résultat final. » déclare un électeurs.

Ali Bongo doit partir

Les partisans de l’opposition politique gabonais ont respecté les consignes de leur leaders et sont venus nombreux suivre le dépouillement des urnes.

Pour ce soutien à Jean Ping, le président sortant Ali Bongo « doit parti pour enfin connaitre l’alternance et sortir d’une logique de dynastie. »

Propos recueillis par Roger Musandji, envoyé spécial au Gabon.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
ali bongoéléctionjean ping

[fbcomments]

Related Articles

Afrique centrale: le Congolais Pierre Moussa prend la tête de la CEMAC

Le Congolais Pierre Moussa a été porté à la tête de la présidence de la Commission de la Communauté économique

Centrafrique: Washington a évacué le personnel de son ambassade

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi soir avoir fermé leur ambassade en Centrafrique pour des raisons de sécurité, les rebelles étant

Cuisant échec de la diplomatie africaine et internationale sur l’Est de la RDC?

De nouveau, l’Est de la RDC, notamment la province du Nord-Kivu, est à feu et à sang. Comme toujours, la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*