Justice: Ecobank condamnée à verser 7 milliards de Fcfa à Thierry Tanoh

Justice: Ecobank condamnée à verser 7 milliards de Fcfa à Thierry Tanoh
Thierry Tanoh

Thierry Tanoh

Pour avoir été viré illégalement de son poste sous des prétextes de malversations par Ecobank, Thierry Tanoh va encaisser sept milliards contre son ex-employeur.

L’Ivoirien nommé en 2013 à la tête d’Ecobank avait saisi le tribunal de commerce d’Abidjan jugeant abusif ce licenciement.

Ecobank, la Banque panafricaine dont le siège se trouve à Lomé vient d’être condamné à verser à son ex-employé une amende de 11 millions d’euros, soit environ 7 milliards FCFA. L’institution financière a été condamnée pour licenciement abusif par la justice ivoirienne sur saisine de son ancien Directeur général qui a porté plainte.

Thierry Tanoh, ancien administrateur de la Société financière internationale (SFI)  avait été révoqué de son poste avant le terme de son contrat suite à des accusations de malversations de la part de la directrice commerciale du groupe, chargée de la finance et du risque, Laurence Do Rego.

Le tribunal du commerce d’Abidjan qui rendait jeudi sa décision a condamné la Banque panafricaine pour motif de licenciement abusif. Ainsi, Ecobank est priée de verser un dédommagement de 7 milliards FCFA à Thierry Tanoh.

La banque n’a pas encore réagi.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
EcobankThierry Tanoh

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Le Nigeria bientôt première économie africaine devant l’Afrique du Sud

[GARD align= »center »] A la fin du mois de mars, le Nigeria devrait devenir la première puissance économique du continent. Grâce

France-Côte d’Ivoire : ce que Hollande et Ouattara se sont dit

En visite d’amitié et de travail en France, le président ivoirien, Alassane Ouattara, s’est entretenu avec son homologue français, François

Microfinance au Sénégal : le revenu des clients en question

La Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) a publié une étude portant sur l’impact du microcrédit sur

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*