Justice: Ecobank condamnée à verser 7 milliards de Fcfa à Thierry Tanoh

Justice: Ecobank condamnée à verser 7 milliards de Fcfa à Thierry Tanoh
Thierry Tanoh

Thierry Tanoh

Pour avoir été viré illégalement de son poste sous des prétextes de malversations par Ecobank, Thierry Tanoh va encaisser sept milliards contre son ex-employeur.

L’Ivoirien nommé en 2013 à la tête d’Ecobank avait saisi le tribunal de commerce d’Abidjan jugeant abusif ce licenciement.

Ecobank, la Banque panafricaine dont le siège se trouve à Lomé vient d’être condamné à verser à son ex-employé une amende de 11 millions d’euros, soit environ 7 milliards FCFA. L’institution financière a été condamnée pour licenciement abusif par la justice ivoirienne sur saisine de son ancien Directeur général qui a porté plainte.

Thierry Tanoh, ancien administrateur de la Société financière internationale (SFI)  avait été révoqué de son poste avant le terme de son contrat suite à des accusations de malversations de la part de la directrice commerciale du groupe, chargée de la finance et du risque, Laurence Do Rego.

Le tribunal du commerce d’Abidjan qui rendait jeudi sa décision a condamné la Banque panafricaine pour motif de licenciement abusif. Ainsi, Ecobank est priée de verser un dédommagement de 7 milliards FCFA à Thierry Tanoh.

La banque n’a pas encore réagi.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
EcobankThierry Tanoh

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Transport: Air France passe à « deux vols par jour » sur la ligne Abidjan-Paris

[GARD align= »center »] La compagnie aérienne Air France qui est passée à « deux vols par jour » depuis le 27 mars 2016,

Frontière ivoiro-malienne : Des militaires maliens ouvrent le feu sur un détachement de l’armée ivoirienne

[GARD align= »center »] Des militaires maliens ont ouvert mardi le feu sur un détachement des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI,

« Le Franc malgré son nom est la monnaie des Africains », déclare le ministre français de l’Économie

[GARD align= »center »] Le ministre français de l’Economie Michel Sapin a refusé vendredi d’évoquer le débat sur le Franc CFA en

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*