La justice du Malawi autorise Madonna à adopter deux jumelles

[GARD align= »center »]

Malawi, le 2 avril 2013. Madonna avec son fils adoptif David Banda.(AFP/ AMOS GUMULIRA.)

Madonna avait déjà adopté un garçon en 2006 et une fille en 2009 originaires de ce pays d’Afrique australe.

La pop-star américaine Madonna, 58 ans, a été autorisée mardi par la justice du Malawi à adopter des jumelles dans ce pays d’Afrique australe où elle avait déjà adopté un garçon en 2006 et une fille en 2009. «Je peux confirmer que Madonna a obtenu le droit d’adopter deux enfants», a indiqué Mlenga Mvula, porte-parole du tribunal de Lilongwe, en précisant qu’il s’agit de jumelles âgées de quatre ans.

Le 25 janvier dernier, des premières informations sur cette demande d’adoption avaient déjà été divulguées par le porte-parole du tribunal de Lilongwe, qui déclarait : «Le tribunal étudie une demande pour déterminer si Madonna peut adopter ou non deux enfants». Selon les médias locaux, la chanteuse de 58 ans s’était elle-même présentée mercredi au tribunal, en compagnie de deux enfants en bas âge, pour y être entendue par une juge. Elle était arrivée au Malawi à bord d’un avion privé et séjournait dans un lodge à l’extérieur de la capitale malawite, avaient ajouté ces médias. Madonna avait adopté en 2008 au Malawi David Banda, un garçon, puis une fille, Mercy James, en 2009. La pop star a déjà deux autres enfants, Lourdes et Rocco, issus de deux relations antérieures.

La star avait démenti fin janvier

A l’époque de ces premières informations, la star américaine avait catégoriquement démenti ce projet d’adoption, dans un communiqué adressé au magazine américain People. «Je suis au Malawi pour m’occuper de l’hôpital pour enfants de Blantyre et du travail que je fais avec (la fondation) Raising Malawi, puis je rentre chez moi», avait-t-elle assuré. «Les rumeurs concernant une procédure d’adoption sont fausses».

Ce démenti était selon certains médias américains une mesure de précaution avant la décision finale du tribunal de Lilongwe. En effet, les deux premières adoptions de Madonna au Malawi avaient créé un vif émoi parmi la population qui accusait le gouvernement de permettre à la star de contourner les lois qui interdisent aux non-résidents d’adopter des enfants. Le Malawi est l’un es pays les plus pauvres du monde, où l’espérance de vie n’excède pas 40 ans.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
MadonnaMalawi

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

A J-4, Obama et Romney tentent de cimenter une victoire dans l’Ohio

Barack Obama et son adversaire républicain Mitt Romney concentraient vendredi leurs efforts dans l’Ohio (nord), Etat qui pourrait receler la

Brésil: Dilma Rousseff doit quitter la présidence dans quelques heures

[GARD align= »center »] La présidente brésilienne Dilma Rousseff s’apprêtait jeudi à céder le pouvoir à son vice-président Michel Temer, après l’ouverture

Moscou met en garde contre une intervention militaire en Syrie

La Russie a appelé fermement dimanche les Occidentaux à ne pas commettre une erreur tragique en Syrie, mettant en garde

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*