Kadhafi était-il un terroriste?

Kadhafi était-il un terroriste?


Après avoir passé des mois à rassembler une large documentation sur les événements liés à cet homme et son pays, après avoir parlé à certaines personnes et consulté certains documents d’archives, je peux dire maintenant avec certitude que  » NON  ». Et vous savez quoi?

Toute la désinformation sur la Libye fut orchestrée par la CIA. Et le plus merveilleux dans l’histoire: l’attentat contre un avion de ligne italien transportant environ 80 personnes, en juin 1980, au-dessus de la méditerranée, attribuée à la Libye, fut en réalité l’œuvre d’un pays de l’OTAN, peut-être l’Italie elle-même. En fait, le pays de l’OTAN en question s’était trompé de cible; car c’est l’avion transportant Kadhafi et sa famille qui était en réalité visé. Mais ce n’est pas fini. Vous vous rappelez peut-être de l’attentat dans une discothèque allemande attribué à Kadhafi? Voilà la réponse que j’ai eue par e-mail d’un retraité allemand impliqué dans l’enquête sur cette affaire:  » Kadhafi n’a jamais été mêlé à cette affaire… ». Pour ceux qui doutent, vous pouvez aussi consulter les archives de presse de l’époque. Bon, la Libye a quand même été bombardée. Cerise sur la chikwang: ces histoires là au moins vous les connaissez: le 19 septembre 1989, un DC10 d’UTA explosait en plein vol. Bilan : 170 morts. Le 21 décembre 1988, un Boeing de la PanAm s’était désintégré au-dessus de Lockerbie. Bilan : 259 morts. Le coupable: encore le méchant Kadhafi. Un autre gros mensonge. Selon Pierre Péan, le juge Bruguière a orienté l’enquête de manière intentionnellement erronée sur demande de l’appareil d’État pour accuser à tort la Libye et disculper l’Iran et la Syrie véritable auteur de l’attentat via le Hezbollah : « Mais la désignation du bouc émissaire libyen n’a pas soulagé seulement les États-Unis, elle a constitué une aubaine pour quelques hommes politiques français empêtrés dans de délicates transactions clandestines afin de faire libérer nos otage au Liban contre promesses faites à l’IRAN et au Hezbollah ».

Dans le Figaro , Bernard Morrot parle de l’existence d’un consensus franco-américain, discret mais efficace, sur la nécessité d’absoudre Damas. Bon. Je m’arrête là. Certains de nos compatriotes africains avalent ce que racontent les terroristes occidentaux et leurs médias. Aliénés qu’ils sont, ils ont embrassé la politique de l’OTAN en Libye. Kadhafi est mort. Vous êtes contents? Pauvres inconscients. Les Africains ne doivent pas laisser les Occidentaux écrire leur histoire à leur place…


Tags assigned to this article:
avionciaDC10EUkadhafiLockerbielybieonuotan

Related Articles

Congo : le « recensement administratif spécial » divise la classe politique

Les opérations du recensement administratif spécial » entamées depuis lundi 22 juillet par les autorités de la République du Congo

RDC: le Premier ministre Matata Ponyo en visite mercredi en France

Le Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC), Augustin Matata Ponyo, effectuera de mercredi à vendredi une visite

L’Ouganda ne craint pas de sanctions car il ne soutient pas le M23 en RDC

L’Ouganda se prépare à infirmer point par point le récent rapport de l’ONU l’accusant de soutien aux rebelles du M23

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*